Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 541

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Carnets > Tire-messe et fêlé-siège

Tire-messe et fêlé-siège

pas besoin d'aller jusqu'à Rio de Janeiro pour faire l'ascension du Pain de Sucre en téléphérique : la Sierra Chica de Córdoba en offre un petit ersatz fort divertissant, quoique plus modeste – entre autres curiosités architecturales ou naturelles plus ou moins ébouriffantes.

photo en cours de chargement...

« Aujourd'hui dimanche, ça ne rigole pas, nous étrennons notre petit bolide flambant neuf ! »

lire la suite

Nombre de photos : 24

Date : 09/12/2007

Localisation : CórdobaArgentine – région Pampa

Quelques précisions

Fondé en 1898 par des immigrés allemands, l'Hotel Eden fut, avec ses salons luxueux, sa centaine de chambres du meilleur confort, ses terrains de tennis et de golf, le plus bel hôtel de son temps en Argentine, attirant les grandes fortunes de l'époque du boom agricole, et des personnalités internationales de grand renom (Albert Einstein, Sarah Bernard, Arturo Toscanini, le Prince de Galles, Rubén Darío, Camille Saint-Saëns, etc.). Une rumeur à peu près infondée affirme même que l'un de ses derniers hôtes “illustres” fut... Adolf Hitler, dont une légende tenace veut qu'il ait réchappé de son bunker berlinois et ait fini ses jours dans quelque recoin paisible d'Amérique Latine.

Comment y aller ?

Ce circuit est constitué d'un aller-retour au Valle de Punilla, depuis Córdoba, en franchissant la Sierra Chica en deux endroits différents : d'abord entre Río Ceballos et La Falda (avec un détour par Candonga), puis, au retour, entre Cosquín et Villa Allende. Ces deux routes sont des pistes en terre, sinueuses et bien souvent en corniche ; la première est en cours d'asphaltage – à l'heure où nous écrivons ces lignes, en juin 2010, le tronçon qui monte de Río Ceballos jusqu'au “sommet” est terminé ; manque la descente sur La Falda.

Où dormir ?

Si vous souhaitez relâcher à Cosquín, dans le Valle de Punilla, nous recommandons chaudement la Hostería Siempreverde, dont le confort est assez sommaire mais correct, et le petit-déjeuner superfétatoire et exquis. Leur téléphone : 03541 450093 – leur mail : siempreverdehosteria@hotmail.com – leur adresse : Santa Fe 525, Cosquín.

Ce que nous avons visité

Temples

Églises des sierras cordobaises : en marge des carrefours touristiques rebattus, les vallées agrestes de l'ouest de Córdoba juxtaposent terroirs ruraux paupérisés et domaines seigneuriaux en déshérence, dont pas un qui ne possède sa chapelle, son oratoire ou sa modeste paroisse dominicale. Égrenons ce chapelet de temples fantomatiques.

Vallées

Valle de Punilla : la plus aisément accessible des trois vallées cordobaises, elle pâtit d'un engorgement saisonnier endémique qui convertit vos vacances en une succession d'embouteillages, de files d'attente et de bains de foule, à moins de gagner comme nous les hauteurs de la Sierra Chica – voici donc un aperçu... de loin.

Géographie et thématiques culturelles

Massifs

Sierras Pampeanas Australes, S. Chicas : c'est le premier obstacle qui, à 700 km du Río de la Plata, met enfin un terme à l'interminable pampa ; obstacle encore timide, certes, plafonnant à moins de 2.000 mètres d'altitude, mais déjà fort dépaysant pour le Portègne ! Astronomes et ufologues complètent la faune autochtone.

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?