Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 541

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Carnets > Transports en tout genre

Transports en tout genre

haut-lieu du catholicisme dans le Río de la Plata, Luján rassemble des légions de pèlerins, transportés d'émotion par la présence mariale ; mais si tout cela vous laisse profondément indifférent, ne désespérez pas : une annexe met à votre disposition des véhicules plus profanes, mus par un principe non moins spirituel : voyager.

photo en cours de chargement...

« Une fois n'est pas coutume, nous avons décidé de faire pénitence. A force de blasphémer à longueur de route, au gré de nos diverses mésaventures, il nous a semblé opportun de faire amende honorable. Alors sus à Luján, haut-lieu du catholicisme argentin. Que Gauchito Gil nous pardonne !... »

lire la suite

Nombre de photos : 23

Date : 26/03/2010

Localisation : Buenos AiresArgentine – région Pampa

Les photos que nous avons ratées

De plus scrupuleux pèlerins que nous ne sauraient manquer de se rendre également au Lugar del Milagro (“Site du Miracle”), où la statuette de la Vierge déposa initialement ses pénates (voir la légende) : il s'agit d'une estancia dotée d'un grand parc, fort agréable, et agrémentée d'un petite chapelle en adobe abritant une statue de la Vierge.
Cela se trouve à Zelaya, bourgade située à une trentaine de kilomètres au nord de Luján : il vous faudra reprendre l'autoroute de Buenos Aires en direction de Capital, la quitter à General Rodríguez et suivre la RP28 jusqu'à Pilar puis la RP25 jusqu'à Villa Rosa et Matheu, enfin l'Avenida Nazarre jusqu'à Zelaya. En face de la gare de Zelaya, prendre la rue Carrión jusqu'au bout, puis Petrochi à gauche, Comodoro Rivadavia presque aussitôt à droite, enfin Patricios quasi dans l'axe de Comodoro Rivadavia ; au terme de Patricios, tournez à droite, et c'est dans le premier virage ! Au cas où vous vous perdriez, demandez votre route – ou suivez votre GPS : le porche d'entrée se trouve ici : 34°23'11 S & 58°53'38 W.

Itinéraire bis

La visite de Luján peut se coupler aisément sur un week-end avec une journée à San Antonio de Areco, ou une sortie au zoo Temaikèn à Escobar, tous deux situés dans le secteur nord-est compris entre les autoroutes Acceso Norte et Acceso Oeste.

Comment y aller ?

Luján se situe à 35 km environ de Buenos Aires. Il suffit de prendre l'autoroute Acceso Oeste (prolongement extramuros des autoroutes urbaines 25 de Mayo et Perito Moreno), direction Luján. Une fois sur place, la basilique et les musées sont clairement indiqués : ils se trouvent tous autour de la Plaza Belgrano, à quatre cuadras du centre-ville.

Où dormir ?

Ayant effectué cette excursion sur une journée, nous n'avons pu tester aucun hébergement. L'offre, toutefois, ne saurait manquer, à moins d'être complète – Luján est un haut lieu de pèlerinage international...!

Ce que nous avons visité

Temples

Basilique de Luján : ses dimensions sont proprement colossales, et son style pourra sembler un rien tapageur et décalé en sol américain, mais il fallait bien ça pour honorer la patronne nationale, Vierge un tantinet capricieuse qui, redoutant le voyage de Santiago del Estero, refusa d'aller plus avant et planta ses pénates à Luján.

Musées

Musée des transports : de prime abord, cette succession de hangars pleins de courants d'air, avec leurs vitrines branlantes et leurs panonceaux vieillots, n'est pas très excitante ; pourtant, chaque engin que vous y côtoierez est porteur d'épopées héroïques et d'anecdotes truculentes. Une irrépressible invitation au voyage !

Géographie et thématiques culturelles

Zoologie

Chevaux : on associe généralement le noble équidé aux steppes de la Mongolie ou aux llanos vénézuéliens, quand ça n'est pas trivialement aux Grandes Plaines et au Far West nord-américains. Mais l'Argentine, en fin de compte, n'est rien moins que tout cela à la fois – Gato et Mancha se chargèrent jadis de le prouver...

Héritages

Mate : si le bon maniement de l'asador valide généralement le passage à l'âge adulte, alors l'acte de cebar un buen mate est indéniablement l'épreuve initiatique pour atteindre l'âge de raison, tant cette aliénante décoction symbolise une certaine sagesse argentine, indolente, fraternelle et sereine (sinon optimiste). A méditer con o sin palo.

Cabildo : maillon essentiel dans l’imbroglio administratif des Indes espagnoles, expression des velléités locales, cette “municipalité” coloniale fut le ferment de la Revolución de Mayo qui initia l'Argentine à son Indépendance. De l'institution, dévorée par sa propre création, il ne reste aujourd'hui que de rares témoins architecturaux.

Parcours

Panamericana : de raccordements en prolongements, on ne sait plus très bien au final quel est le tracé officiel de cet axe composite qui irrigue toutes les Amériques – mais ce qui est sûr, c'est qu'après une grandiose traversée des Andes l'Argentine en constitue le laborieux épilogue, tandis que la Terre de Feu s'offre légitimement comme bouquet final.

Dévotions

Vierge de Luján : engoncée dans sa châsse albiceleste, la chétive statuette votive s'est assagie, après avoir donné tant de fil à retordre à ses premiers dévots – la voici désormais sagement installée dans sa grandiose basilique, recevant sans broncher les hommages de la Nation. Ce qui ne l'empêche pas de jouer les ubiquistes aux quatre coins du pays.

San Cayetano : en voilà un qui a du pain sur la planche ! Le saint patron des travailleurs est particulièrement sollicité en ces temps de crise économique ; ses autels se multiplient et l'Église catholique ne peut que s'en féliciter – le pourfendeur des Luthériens reprend du service contre le paganisme criollo.

San Expedito : un monstrueux camion lancé à toute vitesse fait une sortie de route devant votre auto et menace de vous aplatir d'une milliseconde à l'autre ? Vite – un seul recours : invoquez ce légionnaire poupon aux allures de playboy, afin qu'il volatilise l'importun ! Si d'aventures ce n'était pas efficace, faites preuve de panache : morituri te salutant...

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?