Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 541

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Carnets > Smoking, Now snorkeling

Smoking, Now snorkeling

engoncés dans leur pimpante tenue de soirée, bombant le torse pour se donner de l'importance, ces Messieurs de la Pingouinerie se pavanent complaisamment sur la Croisette – espèrent-ils pêcher quelque sémillante sardine ? Pendant ce temps, la Luftwaffe bombardait leur bercail (et notre batterie périclitait).

photo en cours de chargement...

« Plus que jamais, un vent formidable nous accompagne dans notre nouvelle étape littorale, au cap effilé de Punta Tombo, et menace d'arracher pêle-mêle les bannières nationale et provinciale. »

lire la suite

Nombre de photos : 75

Date : 04/11/2008

Localisation : ChubutArgentine – région Patagonie

Ce carnet fait partie du périple : Un Festival de Palmes

Comment y aller ?

Cet quatrième volet de notre périple sur le littoral de la Province du Chubut se déroule entre Punta Tombo et Comodoro Rivadavia, en passant par Camarones et Cabo Dos Bahías. Voir ces différentes étapes, qui s'enchaînent logiquement, pour plus d'infos.

Où dormir ?

Nous avons relâché à Camarones (voir cette fiche). Le lendemain, nous n'avons pas dormi à Comodoro Rivadavia, bien que la fin de cet album puisse le laisser penser ; nous avons poursuivi la route jusqu'à Sarmiento (album suivant de notre périple).

Ce que nous avons visité

Musées

Musée de la Famille Perón : attention ! en dépit d'apparences certes trompeuses, et en vertu des déclarations de bonnes intentions du conservateur, cette antique maison où le Général Perón passa sa tendre enfance, sur les austères côtes patagonnes, ne saurait être un temple à la gloire du vénéré et magnifique leader. Qu'on se le dise !

Réserves

Cabo Dos Bahías : ces deux baies aux coloris rosés étaient jadis le havre d'une importante colonie de lions de mer, avant qu'ils ne soient délogés par l'armée argentine, qui utilisaient les braves mammifères comme cibles d'entraînement... Une fois terminée la Guerre des Malouines, les manchots ont sauté sur l'occasion pour squatter les lieux désertés.

Punta Tombo : c'est le Mar del Plata des manchots de Magellan – au plus fort de l'été austral, ils envahissent en masse ce cap effilé du littoral patagon, se dorent la pilule sur les plages de gravier, et creusent des milliers de nids pour y couver leurs œufs. Ce ne sont ni les guanacos ni les touristes qui les dérangent.

Villes

Comodoro Rivadavia : par la magie de l'or noir, la famélique colonie boer fondée à l'aube du XXème siècle est devenue la capitale argentine du pétrole, dont l'exploitation prospère sur terre comme en mer. Une légion d'éoliennes toutefois couronne la falaise qui enserre La Laborieuse (comme on la surnomme), en prévision de lendemains moins fastes.

Camarones : quand la Fête Nationale du Saumon y bat son plein, cet eldorado déchu de la laine se mue paraît-il en un furieux bastringue ; le reste de l'année, l'intérêt que peut susciter son architecture de tôle ouvragée joliment peinturlurée est moins étourdissant, sauf à subir un endoctrinement justicialiste accéléré au Musée Perón.

Géographie et thématiques culturelles

Écosystèmes

Mer argentine : cette acception n'est pas sans éveiller de virulentes controverses, car les contours de la souveraineté maritime de l'Argentine prêtent à de nombreux litiges. Mais la faune est heureusement apatride, aussi orques, baleines, manchots, lions et éléphants de mer peuvent-ils s'y entre-tuer en toute tranquillité.

Monte : dans le lexique populaire, “adentrarse en el monte”, plus encore que “prendre le maquis”, c'est se réfugier dans une région qui, sans posséder une végétation dense ni même élevée, est cependant suffisamment vaste et aride pour dissuader toute tentative de poursuite. Mieux vaut être un habile chasseur de viscaches.

Zoologie

Mara (Lièvre patagonique) : non moins apparenté au lièvre que l'éléphant de mer descend du mammouth, cet autochtone patagon est en fait un cousin du carpincho et, comme lui, un rongeur – on se demande d'ailleurs comment son arrière-train fluet pourrait rivaliser avec les cuisses de quelque sprinter que ce soit...!

Cuis (Cuy) : l'un des rares points communs qu'il y ait entre la forêt tropicale, un parc portègne, l'aride piémont andin ou la steppe fuégienne est ce petit rongeur apparenté au cochon d'Inde, qui constitue le plat de prédilection de l'autre point commun de ces mêmes écosystèmes : le charognard carancho. Que la nature est bien faite !

Guanaco : avec sa gueule de métis, ce camélidé des plaines extra-andines est snobé par la caste des vigognes, retranchée dans ses palais de la Puna, et boude en retour la compagnie des lamas, mulâtres velus et disgracieux asservis par le non moins répugnant homo sapiens sapiens. Une seule consigne les réunit : l'Amérique aux créoles, dehors les chameaux !

Héritages

Bandera albiceleste : entre le ciel immense et la mer, livides, la face rayonnante de l'astre solaire s'élève au-dessus d'un aveuglant désert de sel – hilare et échevelé, le Soleil de Mai paraît jouir de ce décor démesuré. Il pose fier et jovial, moins confiant en sa bonne étoile qu'indifférent à ses caprices. A-t-on jamais vu drapeau aussi empathique?

Reinas : l'élection de Miss Argentina obéit au même processus de sélection régionale qu'en France, à ceci prêt que les candidates retenues par chaque province arborent les doux épithètes de Reine de la Cacahouète, du Pull-over, du Saumon, etc. Nous avons quant à nous eu le coup de foudre pour Miss Bagna Cauda.

Industrie

Hydrocarbures : pompant sans relâche ce qu'il reste du précieux liquide dans les entrailles de la Terre, des régiments de derricks au coude à coude colonisent la Patagonie et se lancent à la conquête de territoires périphériques jadis épargnés, assiégeant avidement les enquiquinantes réserves protégées. Safari parmi ces échassiers d'une nouvelle ère.

Ornithologie

Laridés (mouettes, sternes, goélands) : beuglards et agressifs, ces oiseaux n'aiment rien tant que s'attaquer aux œufs de leurs congénères des airs – mais que l'on s'approche de leur nid, à quelques dizaines de mètres de leur propre progéniture, et ces sbires en noir et blanc ont tôt fait de fondre sur l'intrus avec une terrifiante pugnacité. Ornithologues, gare à vous !

Manchot de Magellan : « tenue de soirée exigée », croirait-on lire à l'entrée de ces colonies de manchots, tant il est vrai que leur smoking impeccablement repassé (par des heures de lustrage buccal), leur démarche empruntée et leur dédain affecté donnent le ton d'une soirée mondaine sur la Croisette. Et les paparazzis ne manquent pas !

Skuas (labbes) : cette sale poule jalouse et revancharde éprouve un malin plaisir à terroriser les manchots, dont elle raille les ailes atrophiées ; tournoyant sournoisement au-dessus de leur colonie, elle fond soudain en piqué sur un nid, s'y engouffre brutalement et s'attable pour un quatre-heures gourmet parmi les œufs laissés sans surveillance.

Dévotions

Evita : c'est, avec Maradona, l'une des égéries les plus fameuses, et les plus controversées, de l'Argentine contemporaine. L'adulation que lui voue une bonne moitié de la population n'a d'égale que la haine qu'elle suscite dans le camp opposé. Madone ? Pasionaria ? Sorcière ? A vous d'en juger...

Héritages

R12 & Cie.aperçu

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?