Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 541

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Carnets > Attention, peinture fraîche

Attention, peinture fraîche

le Valle de Humahuaca s'est attiré nombre de métaphores picturales, ostensiblement méritées tant il est vrai que la tectonique semble avoir pris un malin plaisir à badigeonner (et sculpter) les flancs de cette vallée au moyen d'une palette que ne renieraient pas les Fauves. Vernissage en plein air.

photo en cours de chargement...

« Nous déboulons en Argentine par le Paso de Jama, comme qui dirait sur les chapeaux de roue ! »

lire la suite

Nombre de photos : 53

Date : 27/12/2007

Localisation : JujuyArgentine – région Noroeste

Ce carnet fait partie du périple : Des Andes à la Lune

Comment y aller ?

Au départ du Paso de Jama (en provenance de San Pedro de Atacama, au Chili), nous avons suivi la route nationale 52, qui passe à Susques et traverse les Salinas Grandes. Mais au lieu de poursuivre cette route jusqu'à Purmamarca, en empruntant la Cuesta de Lipán, nous avons bifurqué plein nord par l'ex-Ruta 40 (la nouvelle part désormais de Susques), jusqu'à Tres Cruces, où nous avons rattrapé la Ruta 9 (Panaméricaine argentine). De là, nous avons suivi la Ruta 9 tout le long du Valle de Humahuaca, jusqu'à Purmamarca où s'achève cet album.

Où dormir ?

A Humahuaca, nous recommandons chaudement l'hostal La Soñada (Río Negro esquina San Martín) ; accueil chaleureux, chambrettes rustiques mais tout à fait correctes – les hôtes sauront vous aiguiller vers de belles excursions (nous leur devons la fantastique découverte de Caspalá). Tel: (03887) 421228.
A Purmamarca, El Viejo Algarrobo est un établissement agréable.
Si vous souhaitez pousser jusqu'à San Salvador de Jujuy, nous vous invitons à opter pour “El Rincón del Valle”, une posada absolument merveilleuse : chambres confortables, chaleureusement habillées de coloris indigènes, grande cuisine ancienne à disposition des clients – et le proprio, comédien amateur, est un parfait amphitryon ! Notre coup de cœur dans le Nord-Ouest.
Dans le Valle de Humahuaca, méfiez-vous des mois d'hiver (austral), époque à laquelle les touristes européens débarquent en force – réservations obligatoires, plusieurs semaines à l'avance ! Le reste de l'année, mieux vaut jouez pareillement la prudence...

Contacts, horaires, informations diverses

Si vous dormez à l'Hostal La Soñada (voir ci-dessus), les tenanciers seront de bon conseil pour explorer la région.

Ce que nous avons visité

Archéologie

Coctaca : une forêt clairsemée de gigantesques cardones poussant au beau milieu d'un champ de pierres, c'est tout ce qu'il reste de cette florissante cité précolombienne, située sur les hauteurs d'Humahuaca. Les fouilles restent encore à faire.

Pucará de Tilcara : cette citadelle précolombienne en partie reconstituée contrôlait l'accès à la Quebrada de Humahuaca, axe majeur d'échanges économiques et culturels entre le Haut-Pérou et le Tucumán, que desservaient le Camino Inca puis l'hispanique Camino Real.

Qhapaq Ñan (Camino Inca) : cette autoroute de l'empire Inca innervait tout le massif andin au départ du Cuzco, au Pérou. L'actuelle Bolivie conserve des vestiges fort bien conservés ; le nord-ouest argentin, plus dégradé, dessert cependant plusieurs citadelles spectaculaires.

H2O

Salinas Grandes de Jujuy : comme émanant d'un mirage, un groupe de silhouettes froissées par la réverbération intense qui monte du sol s'acharnent à picorer la surface aveuglante de la vaste saline, emmitouflées, enturbannées, calfeutrées de bric et de broc pour ne pas rôtir entre sel et soleil, implacables convecteurs de ce grille-pain précambrien.

Pasos

Paso de Jama : l'un des rares pasos asphaltés avec celui de La Cumbre, il offre un accès facile mais pas pour autant superficiel aux incomparables paysages de la Puna. Très fréquenté par les poids-lourds paraguayens en route vers le Pacifique, mieux vaut rester vigilant, car les camionneurs ménagent davantage les freins que l'accélérateur...

Réserves

Quebrada de Humahuaca : cette vallée d'altitude est tout à la fois le conservatoire de phénomènes géologiques spectaculaires et le réceptacle d'une Histoire millénaire riche d'échanges économiques et culturels entre mondes précolombien et colonial. Un condensé d'Humanité.

Villes

Humahuaca : si l'on fait abstraction d'une absconse tentative d'urbanisme monumental (le cacique de bronze nécessitait-il pareil piédestal stalinien ?), on trouvera aux masures assez rudimentaires de ses rues échelonnées à flanc de coteau, à la dégaines de ses contribuables et aux saveurs de son marché un pittoresque tenace et vraiment plaisant.

Purmamarca : le succès de ce patelin d'adobe tient surtout à la féerique Montagne aux Sept Couleurs qui lui sert d'écrin, dont les fresques sont certes moins fragiles que celles de la Chapelle Sixtine – ce qui, apparemment, absout la pollution visuelle autant que carburée des cars de tourisme qui envahissent ces ruelles pourtant si charmantes.

Tilcaraaperçu

Susquesaperçu

Géographie et thématiques culturelles

Écosystèmes

Prépuna : cette mince frange de cordillère, sciée tout du long par une succession de quebradas, s'immisce entre les Yungas et la Puna pour assurer la suture entre la luxuriance de l'une et l'aridité de l'autre. Totems tutélaires de ces terroirs transitoires, d'innombrables cardones montent la garde en quadrillant rigoureusement les vallées.

Temples

Églises d'adobe : expression tangible d'une piété rurale bien vivace, comme de la modicité de ses ressources architecturales, le Noroeste abonde en sanctuaires bâtis de paille et de terre séchées, pour certains coiffés de palmes et d'ajoncs en guise de charpente. Un parfum de naïveté embaume leur nef fraîchement fleurie.

Botanique

Cardón : une légende précolombienne voit en ces grands cactus à la silhouette vaguement anthropomorphe les épiphanies d'un couple d'amants indigènes pourchassés par un cacique irascible, que la Pachamama aurait ainsi transformés en totem épineux pour les soustraire à leur poursuivant. Quant à la version scientifique des faits, elle n'est pas moins belle...

Héritages

Bandera albiceleste : entre le ciel immense et la mer, livides, la face rayonnante de l'astre solaire s'élève au-dessus d'un aveuglant désert de sel – hilare et échevelé, le Soleil de Mai paraît jouir de ce décor démesuré. Il pose fier et jovial, moins confiant en sa bonne étoile qu'indifférent à ses caprices. A-t-on jamais vu drapeau aussi empathique?

Cabildo : maillon essentiel dans l’imbroglio administratif des Indes espagnoles, expression des velléités locales, cette “municipalité” coloniale fut le ferment de la Revolución de Mayo qui initia l'Argentine à son Indépendance. De l'institution, dévorée par sa propre création, il ne reste aujourd'hui que de rares témoins architecturaux.

Parcours

Panamericana : de raccordements en prolongements, on ne sait plus très bien au final quel est le tracé officiel de cet axe composite qui irrigue toutes les Amériques – mais ce qui est sûr, c'est qu'après une grandiose traversée des Andes l'Argentine en constitue le laborieux épilogue, tandis que la Terre de Feu s'offre légitimement comme bouquet final.

Massifs

Andes boréales, Cordillère Orientale : curieusement, cet imposant massif ne frappe pas tant par ses lignes de crête, qui pourtant culminent à plus de 5.000 mètres, que par les gorges qui le lacèrent : Valles Calchaquíes ou de Yocavil, Quebradas de Humahuaca, de las Conchas, del Toro, un véritable labyrinthe aux formes et couleurs pyrotechniques.

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?