Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 541

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Carnets > Les grottes de la squaw

Les grottes de la squaw

« Adiós mis cerros queridos, mis piedras pintadas... », se lamentait Yupanquí dans une de ses plus belles zambas – un adieu converti en retrouvailles éternelles puisque le grand aède argentin repose au pied de ces étranges Cerros, bariolés de peintures rupestres, qui se dressent dans le nord de Córdoba. Sarabande dessinée.

photo en cours de chargement...

« Le campo cordobais réserve parfois de vilaines contrariétés... Embourbement général, une heure pour s'en tirer... Ça nous apprendra à nous fier aux chemins de traverse ! »

lire la suite

Nombre de photos : 78

Date : 22/02/2008

Localisation : CórdobaArgentine – région Pampa

Quelques précisions

Adiós mis cerros queridos,
mis piedras pintadas,
ya no he’i de volver.
– Atahualpa Yupanqui, Zamba De Otoño

Les photos que nous avons ratées

Faute de temps, et après avoir consciencieusement exploré les sites du Cerro Desmonte et du Cerro Intihuasi, nous n'avons pas pu visiter celui du Cerro Colorado proprement dit.

Itinéraire bis

Vous pouvez aisément compléter votre circuit dans le Nord cordobais avec quelques curiosités glanées dans nos albums concernant Ischilín ou Santa Catalina.

Comment y aller ?

Au départ de Córdoba Capital, prendre la Ruta 9 plein nord, direction Santiago del Estero – au bout de 125 km, vous arrivez à San José de la Dormida ; une route y part à gauche pour Tulumba (à une vingtaine de kilomètres). Pour Cerro Colorado, poursuivez la Ruta 9 plus au nord, sur une trentaine de kilomètres, jusqu'à Santa Elena – une route de terre part à gauche, une trentaine de kilomètres jusqu'à Cerro Colorado. Nota : il existe une piste reliant directement Tulumba à Cerro Colorado – rien de compliqué, mais vous devrez sans doute demander votre chemin car le secteur est un peu labyrinthique.

Où dormir ?

Peu d'hébergement à Cerro Colorado, du moins en 2008 – nous avons dû dormir dans la maison qu'un ami d'un employé de l'office de tourisme nous a aimablement louée pour le week-end... Vu le succès croissant du site, il y a fort à parier que l'offre hôtelière se soit développée depuis cette époque, et continue sur cette lancée. A vérifier.

Où et que manger ?

Si vous souscrivez aux bons offices de Walter (voir contact ci-dessous), il y a fort à parier qu'il vous réserve une belle tranche de quesillo pour le déjeuner, ce fromage de chèvre frais au curieux aspect caoutchouteux, comme insaisissable... mais délicieux ! Avec un peu de miel artisanal, c'est un en-cas savoureux.

Contacts, horaires, informations diverses

De nombreux guides officient entre les différents sites de la réserve. Walter Córdoba est l'un d'entre eux, et nous avons été pleinement satisfaits de ses explications jamais bâclées, et de sa franche sympathie ! Une fois dans le village de Cerro Colorado, demandez Walter à n'importe quel autochtone, c'est une sommité locale que tout le monde connaît – attention cependant, sa célébrité grandissante en fait un guide très sollicité, donc pas toujours disponible. Nous ne nous souvenons hélas pas des tarifs qu'il pratiquait ; simplement, il faut prendre en compte les droits d'entrée assez excessifs que vous devrez payer pour pénétrer sur les sites ; en effet, ceux-ci sont encore pour la plupart sur des terres privées, situation dont leur propriétaire profite grassement. Seuls les Cerro Colorado et Cerro Intihuasi avait été expropriés en 2008, et placé sous la protection de la Province.

Ce que nous avons visité

Archéologie

Cerro Colorado : dans les derniers reliefs septentrionaux de la Sierra de Córdoba se déroule en une émouvante bande dessinée de pictogrammes l'Histoire des peuples autochtones de la région, un âge d'or interrompu sous les yeux du lecteur par la brutale invasion espagnole.

Musées

Musée Atahualpa Yupanqui : l'une des plus fameuses voix (et guitares !) du folklore argentin, criollo par excellence, indigéniste notoire et humaniste cosmopolite, chantre de la Liberté et des indécrottables vicissitudes humaines – quel sanctuaire plus majestueux que le Cerro Colorado pouvait veiller sur les cendres de Don Atahualpa ?

Villes

Villa Tulumba : certes, ici et là la peinture s'écaille et les façades antiques émiettent leurs coloris pimpants sur les trottoirs vétustes ; mais, vous l'aurez compris, c'est bel et bien le charme de l'ancien, de l'authentique et du confidentiel qui vous attend dans ce patelin archétypique de l'Interior, encore épargné par le vautourisme – vivant encore.

Géographie et thématiques culturelles

Écosystèmes

Chaco Serrano : avec les premiers reliefs qui surgissent sur ses confins occidentaux, le Gran Chaco profite de la soudaine abondance (toute relative) d'eau pour développer une végétation moins épineuse, dont se détachent les grandes silhouettes ébouriffées des carandays – il devient même agréable de s'y promener !

Zoologie

Lama : il est au guanaco ce que la vache est à l'aurochs : un descendant débonnaire, soigneusement domestiqué par l'homme, génétiquement traficoté, bon à porter les pires charges, à poser en compagnie de touristes surexcités pour cinq malheureux pesos dont il ne verra jamais la couleur, et à terminer en hachis dans une savoureuse empanada. Miam !

Ornithologie

Condor : icône libertaire glorifiée par divers chansonniers du Pérou et d'ailleurs, le Seigneur des Andes effectue ses rondes les plus australes dans la cordillère patagonique, et a établi une de ses nurseries de prédilection dans les Altas Cumbres de Córdoba. Toujours on l'aperçoit, jamais on l'apprivoise – un peu comme la liberté, tout compte fait.

Massifs

Sierras Pampeanas Australes, S. Chicas : c'est le premier obstacle qui, à 700 km du Río de la Plata, met enfin un terme à l'interminable pampa ; obstacle encore timide, certes, plafonnant à moins de 2.000 mètres d'altitude, mais déjà fort dépaysant pour le Portègne ! Astronomes et ufologues complètent la faune autochtone.

Botanique

Cactacées diversesaperçu

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?