Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 541

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Carnets > Barge et barrage

Barge et barrage

deux aspects contrastés du Paraná sont au menu de cet album – celui, débonnaire, d'un vaste miroir à l'onde amène, où l'on transite paisiblement entre les îlots édéniques – et celui, capricieux, d'un fauve retors à la domestication, dont les rugissements ébranlent le carcan de béton qu'on lui impose.

photo en cours de chargement...

« Le Paraná, majestueux, indolent et sage, roule son flot brun entre les nobles ramages qui peuplent ses rives sauvages. Rime à part, on n'y voit que dalle : il est 5h30, et nous nous apprêtons à embarquer... »

lire la suite

Nombre de photos : 49

Date : 25/04/2008

Localisation : CorrientesArgentine – région Litoral Santa FeArgentine – région Litoral

Ce carnet fait partie du périple : La Quête du Maté

Les photos que nous avons ratées

Entre Goya et Ituzaingó-Yacyretá, deux étapes auraient mérité un détour, si nous en avions eu le temps :
  • le Parc National Mburucuyá, bel échantillon de chaco húmedo, dans sa variante “Iberá” – mais ce peut être superflu si vous avez prévu comme nous de visiter les Esteros del Iberá (réserve naturelle provinciale) au retour ;
  • la Basilique Nuestra Señora de Itatí : à une soixantaine de kilomètres à l'ouest de Corrientes Capital, il s'agit d'un sanctuaire néoclassique abritant l'image de la Vierge de Itatí. Cette apparition mariale remonte à la fin du XVIème siècle, époque à laquelle elle aurait sauvé le village et la mission franciscaine de Itatí d'une attaque indigène – vénérée depuis cette époque, patronne de Corrientes, elle a été “couronnée” par le pape en 1900, et baptisée “Reine du Paraná” ; chaque 16 juillet, son pèlerinage attire une foule de Correntinos, une occasion comme une autre pour le voyageur de palper la force des dévotions populaires en Argentine.

Itinéraire bis

Entre Goya et Ituzaingó-Yacyretá, si vous avez de la marge sur votre planning, n'hésitez pas à vous arrêter à Corrientes Capital (il vous suffit de rester sur la RN12) – une très agréable capitale de province. Vous pourrez également vous baigner à Paso de la Patria.

Comment y aller ?

Reconquista se situe à 325km au Nord de Santa Fe Capital – et à 490km au Nord de Rosario. On y accède par la Nationale 11 qui relie Buenos Aires à Asunción (Paraguay). Une fois à Reconquista, vous pourrez prendre la balsa pour traverser le Paraná (voir modalités ci-dessous). Attention : il n'y a qu'une seule traversée quotidienne (et aucune le dimanche), très tôt ; si vous la ratez, ou qu'elle ne soit pas opérationnelle pour une raison ou une autre (ce qui arrive régulièrement, sinon fréquemment – téléphonez auparavant !), vous devrez faire un grand détour jusqu'à Resistencia (Province du Chaco – 220km au nord de Reconquista) pour traverser le Paraná sur le Pont Belgrano et atteindre Corrientes – à moins que vous n'ayez anticipé, et traversé le Paraná avant Reconquista, par le tunnel qui unie Santa Fe Capital et la ville de Paraná.
Une fois à Goya, sur l'autre rive, vous pourrez prendre la Nationale 12, qui relie Goya, Corrientes Capital, Ituzaingó (Yacyretá), puis Posadas et enfin Iguazú –en ce qui nous concerne, nous avons coupé le grand coude du Paraná en prenant par la Nationale 118, une économie de temps appréciable.

Où dormir ?

Nous sommes arrivés très tard à Reconquista (nous venions de Córdoba). Le départ de la balsa étant relativement tôt le lendemain (6 heures du matin –et mieux vaut anticiper un peu), nous avons dormi dans le premier hôtel venu, un petit motel tristounet, mais honnête : Hostal del Rey (H. Irigoyen 76, Tel : 03482 429010).

Contacts, horaires, informations diverses

Service de bac Reconquista-Goya : depuis Reconquista, départ à 6h du matin ; retour de Goya à 16h. Renseignements et réservations : 03482 423300 – Cel: 03482 15 540320. Pas de service de bac le dimanche.
En ce qui concerne le barrage de Yacyretá, consultez le site internet.

Ce que nous avons visité

H2O

Barrage de Yacyreta : est-ce pour complaire à notre satellite naturel que l'on bâtit ce barrage sur le Paraná, inondant la “jasy retã”, ou “terre de la Lune” en Guarani, afin que celle-ci puisse se mirer tout à loisir dans le reflet cuivré que lui renvoie la vaste retenue ? Un petit caprice que ne goûtent guère les riverains qu'il fallut déloger...

Géographie et thématiques culturelles

Río Paraná : le cours puissant de ce mastodonte drague les rives polychromes du Litoral argentin : la pourpre des Missions, les ocres de Mésopotamie, nénuphars et feuillages du Delta, un soupçon de pollution, et toute cette peinturlure épaisse s'en va badigeonner un estuaire que, curieusement, on s'entête à croire argenté.

Écosystèmes

Delta et îles du Paraná : le fleuve est une forteresse que la nature a bâtie de flic et de floc pour en préserver la diversité écologique exceptionnelle des activités humaines qui dévorent ses berges. Entre les innombrables îles, des nuées d'oiseaux montent la garde. Mais dans le Delta, l'invasion portègne a déjà commencé...

Héritages

Bandera albiceleste : entre le ciel immense et la mer, livides, la face rayonnante de l'astre solaire s'élève au-dessus d'un aveuglant désert de sel – hilare et échevelé, le Soleil de Mai paraît jouir de ce décor démesuré. Il pose fier et jovial, moins confiant en sa bonne étoile qu'indifférent à ses caprices. A-t-on jamais vu drapeau aussi empathique?

Industrie

Tabac : ce délicat présent de l'Amérique aux pilleurs venus d'Europe (qui ne surent que le convertir en cadeau-empoisonné) prospère dissymétriquement sous le Tropique du Capricorne : latifundistes capitalistes prospèrant à l'ouest, minifundistes coopératifs s'échinant à l'est. Qui résistera le mieux au rouleau-compresseur du soja ?

Adobe : ces parpaings obtenus à partir d'un mélange de terre et de paille, séchés au soleil, ont les faveurs des populations économiquement précaires, qui les confectionnent eux-mêmes in situ pour bâtir leur propre habitation. Leur teinte rosée complète à merveille le spectre si bigarré des paysages andins.

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?