Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 541

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Botanique > Algarrobos

Cette fiche thématique ne peut être ajoutée à votre itinéraire
Algarrobos

en quichua, l'idiome des plaines arides du nord argentin, on les nomme tacu – “l'arbre”, comme s'ils étaient seuls à émerger de la masse inextricable des broussailles xérophiles qui s'étendent à l'infini. N'en déplaise aux quebrachos et autres chañares ses comparses lignifiés, l'algarrobo est bien le plus vénéré des arbres du Gran Chaco.

Découvrez nos 5 photos prises sur la période 2008-2015

photo en cours de chargement...
fermer
photo 1/5 – Un algarrobo (blanco ou negro ?) à Ischilín
photo en cours de chargement...
fermer
photo 2/5 – Un algarrobo prodiguant son ombre à la Difunta Correa (Mendoza)
photo en cours de chargement...
fermer
photo 3/5 – Algarrobo bicentenaire du village natal de Quiroga
photo en cours de chargement...
fermer
photo 4/5 – Algarrobo dulce, réserve Telteca (Mendoza)
photo en cours de chargement...
fermer
photo 5/5 – La variante australe de l'algarrobo : le caldén, emblème de La Pampa

Localisation : chaco, monte, espinal

Dénomination scientifique : plusieurs espèces du genre Prosopis (voir ci-dessous)

Quelques précisions

Parmi la multitude d'arbres répondant au nom d'algarrobo ou algarrobillo, une demi-douzaine seuls relèvent du genre sud-américain Prosopis, parmi lesquels les plus répandus en Argentine sont :
  • Prosopis nigra ou algarrobo negro (noir)
  • Prosopis alba ou algarrobo blanco (blanc)
  • Prosopis flexuosa ou algarrobo dulce (doux)
  • Prosopis caldenia, plus connu sous le nom de caldén, une espèce australe endogène de la province de La Pampa.
Ce sont des arbres aux racines profondes (jusqu'à 30m), adaptés aux écosystèmes semi-arides du Gran Chaco comme aux plaines tempérées du pourtour pampéen.
L'algarrobo est un arbre légumineux, dont le fruit (l'algarroba ou chaucha) est une gousse d'une vingtaine de centimètres de long renfermant plusieurs graines enveloppées d'une épaisse pâte douce et calorique nommée patay, dont on fait un curieux gâteau farineux, léger mais vite écœurant... Autres dérivés obtenus des graines (appelées “mesquites” en français) : l'algarrobina (sirop), l'aloja (boisson alcoolisée) ou l'añapa (boisson sucrée).
Par ailleurs, le tronc de l'algarrobo est largement utilisé comme combustible, pour l'artisanat ou encore en médecine traditionnelle.
Carnets associés

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?