Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 541

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Villes > Asunción

Cette fiche n'est pas dans
votre itinéraire – ajoutez-la
Asunción

la « Mère des Cités et Berceau de la Liberté en Amérique » s'est un peu assoupie sur ses lauriers, et accuse un net retard sur sa progéniture du bassin du Río de la Plata. Un charme désuet règne dans ses rues fleuries, et l'on badaude avec plaisir entre ses édifices un rien clinquants, à la poursuite d'un vendeur de chipa.

Découvrez nos 8 photos prises sur la période 2008

photo en cours de chargement...
fermer
photo 1/8 – La ville et sa baie, vues depuis le Pont Remanso
photo en cours de chargement...
fermer
photo 2/8 – Place de la Démocratie
photo en cours de chargement...
fermer
photo 3/8 – Le Panthéon aux Héros
photo en cours de chargement...
fermer
photo 4/8 – La Recova, où nichent les boutiques-souvenirs
photo en cours de chargement...
fermer
photo 5/8 – Plaza de Armas et Monument à la Mère des Cités
+3
fermer
photo 6/8 – La cathédrale (Plaza de Armas)
fermer
photo 7/8 – Le “Palacio de los López” (palais présidentiel), assiégé par les bidonvilles
fermer
photo 8/8 – Église de la Trinité, dans les faubourgs
A proximité
BolivieParaguay
Transchaco
Paraguay
Missions jésuites de Trinidad & Jesús

Localisation : ParaneñaParaguay

Habitants (source Wikipedia 2009) : 680.250

Quelques précisions

Asunción s’enorgueillit d’être « la Mère des Cités et le Berceau de la Liberté en Amérique ». Un intitulé certes très ronflant, mais amplement justifié. Asunción est en effet la cité la plus ancienne de tout le bassin du Río de la Plata (territoire englobant la moitié nord de l’Argentine, le Paraguay, l’Uruguay et le sud-est bolivien) : fondée en 1537 par les rescapés de la première et éphémère Buenos Aires (fondée elle en 1536, puis abandonnée à cause du harcèlement indigène), “Nuestra Señora Santa María de la Asunción” fait alors figure de tête de pont de la colonisation espagnole.
Tandis que l'ouest argentin sera colonisé depuis le Pérou à partir des années 1550 (1553 pour Santiago del Estero, qui est la plus ancienne cité d'Argentine), l'est (le “Litoral”) est colonisé depuis Asunción : ainsi verront le jour Santa Fe, Corrientes, et surtout Buenos Aires, refondée définitivement en 1580 par Juan de Garay, sorti d’Asunción. Une naissance pas toujours très bien assumée par l'arrogante portègne...
Quant au « Berceau de la Liberté en Amérique », il est vrai que c'est à Asunción qu'éclata en 1731 la “Révolte des Communards” (Revuelta de los Comuneros), premier mouvement insurrectionnel anti-espagnol observé sur le Continent.

Infos pratiques

Retrouvez toutes nos infos pratiques sur la fiche de notre carnet “Le château de son père, la gloire des amers”.
Carnets associés

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?