Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 541

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Botanique > Cardón

Cette fiche thématique ne peut être ajoutée à votre itinéraire
Cardón

une légende précolombienne voit en ces grands cactus à la silhouette vaguement anthropomorphe les épiphanies d'un couple d'amants indigènes pourchassés par un cacique irascible, que la Pachamama aurait ainsi transformés en totem épineux pour les soustraire à leur poursuivant. Quant à la version scientifique des faits, elle n'est pas moins belle...

Découvrez nos 19 photos prises sur la période 2007-2016

photo en cours de chargement...
fermer
photo 1/19 – Un jeune cardón pousse à l'abri d'une touffe de jarilla
photo en cours de chargement...
fermer
photo 2/19 – Jeune cardón desséché en plein cagnard
photo en cours de chargement...
fermer
photo 3/19 – Petit cardón est devenu grand... Et sa couveuse la jarilla aussi !
photo en cours de chargement...
fermer
photo 4/19 – Cardón Grande (Trichocereus pasacana) bourgeonnant
photo en cours de chargement...
fermer
photo 5/19 – Un Cardón Grande en fleur
+14
fermer
photo 6/19 – Nid avec jardinet en fleur... (Cuesta de Randolfo, Catamarca)
fermer
photo 7/19 – Le Parc National Los Cardones et son champ de cardones grandes (Salta)
fermer
photo 8/19 – Un Cardón Grande en bordure de la RN52 (Jujuy)
fermer
photo 9/19 – Un Cardón Grande de toute beauté à Coctaca (Jujuy)
fermer
photo 10/19 – Nid du Carpintero del cardón, alias Melanerpes cactorum (Cianzo, Jujuy)
fermer
photo 11/19 – Champ de Cardones Grandes au-dessus de Tilcara (Jujuy)
fermer
photo 12/19 – La citadelle de Quilmes envahie de cardones (Tucumán)
fermer
photo 13/19 – Cardones dans le Valle de Yocavil (Tucumán)
fermer
photo 14/19 – Cardones le long de la Cuesta de las Capillitas (Catamarca)
fermer
photo 15/19 – Cardón del Valle (Trichocereus terscheckii) squatté par des loros barranqueros (Catamarca)
fermer
photo 16/19 – Fleur de Cardón del Valle (Trichocereus terscheckii)
fermer
photo 17/19 – Porte d'église en cardón (Valles Calchaquíes, Salta)
fermer
photo 18/19 – Gardien des morts...
fermer
photo 19/19 – “Cardón moro” (Stetsonia coryne), aux ramifications serpentines

Localisation : La RiojaArgentine – région Cuyo CatamarcaArgentine – région Noroeste TucumánArgentine – région Noroeste SaltaArgentine – région Noroeste JujuyArgentine – région NoroestePrépuna et quebradas du Noroeste

Dénomination scientifique : stricto sensu, deux espèces de Cactacées du genre Trichocereus (ou Echinopsis) : Trichocereus atacamensis ou pasacana (alias “cardón grande”) et Trichocereus terscheckii (alias “cardón del valle”). Par abus de langage, on inclut aussi le “cardón moro” (“Stetsonia coryne”).

Quelques précisions

Il n'est pas toujours aisé de distinguer les deux espèces de cactus du genre Trichocereus, dont les proportions et l'aspect général sont assez similaires. Cependant, le cardón grande (Trichocereus atacamensis) offre un aspect scintillant, presque duveteux, que n'a pas son collègue Trichocereus terscheckii.
Par ailleurs, le cardón grande est généralement présent à plus hautes altitudes et moindres latitudes (donc sur la Prépuna et dans les quebradas de Salta et Jujuy) que le cardón terscheckii que l'on trouvera plutôt du côté de Tucumán, Catamarca, La Rioja. C'est ainsi que vous les distinguerez dans le présent diaporama.
Quant au cardón moro, qui appartient au genre Stetsonia, il possède des ramifications plus fines mais plus abondantes, et un aspect général plus évasé.
Bien qu'habitué des écosystèmes arides, le cardón est un cactus fragile dont la croissance ne s'effectue pas en toute insouciance... En effet, pendant ses dix premières années, il demeure de taille très modeste (5cm !!), ce qui ne lui permet pas d'emmagasiner beaucoup d'eau et le rend très vulnérable à la sécheresse. Pour pouvoir survivre, le jeune cardón nécessite une véritable “nounou”, en l'occurrence une touffe de jarilla, dont l'ombre apportera une protection modeste mais vitale contre l'évaporation diurne mais aussi contre les gelées nocturnes. Raison pour laquelle on trouve toujours de ces plantes épineuses au pied des grands cardones, qu'elles ont “couvés” avec succès jusqu'à ce que leur protégé atteigne une taille adulte pouvant atteindre les 10 mètres... Pour bien réaliser la valeur de ce service inestimable rendu par la jarilla au cardón, sachez qu'une fleur de cardón produit en moyenne quelque 80.000 graines, desquelles une seule (!) parvient au bout du compte à engendrer un nouvel individu...
Carnets associés

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?