Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 542

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Villes > Caspalá

Cette fiche n'est pas dans
votre itinéraire – ajoutez-la
Caspalá

“reculé” est bien l'adjectif qui convient pour décrire ce village blotti dans un recoin exigu et fort accidenté de la Cordillère Orientale, au terme d'une piste rocambolesque qui collectionne cols et lacets. Reliés depuis peu au monde moderne, les habitants ont conservé les us d'antan, dont le poncho bariolé est un symbole vivace.

Découvrez nos 12 photos prises sur la période 2010

photo en cours de chargement...
fermer
photo 1/12 – La piste interminable qui relie Humahuaca à Caspalá
photo en cours de chargement...
fermer
photo 2/12 – Livraison hebdomadaire de vivres et de matériel ; on transborde à dos d'ânes
photo en cours de chargement...
fermer
photo 3/12 – Vue d'ensemble de Caspalá
photo en cours de chargement...
fermer
photo 4/12 – Une ruelle avec ses maisons d'adobe au soubassement de pierres
photo en cours de chargement...
fermer
photo 5/12 – L'église de Caspalá
+7
fermer
photo 6/12 – Un couples d'anciens
fermer
photo 7/12 – Parpaings, four, maison : le tout adobe
fermer
photo 8/12 – Poncho et robe traditionnels, aux coloris éclatants
fermer
photo 9/12 – Un coup d’œil dans la rue
fermer
photo 10/12 – L'école primaire de Caspalá
fermer
photo 11/12 – Le poncho fait toujours fureur chez les écolières
fermer
photo 12/12 – Un hébergement spartiate dans les locaux de la municipalité
A proximité
Argentine
Quebrada de Humahuaca
Argentine
Trek de Calilegua à Tilcara

Localisation : JujuyArgentine – région Noroeste

Comment y aller ?

Pour accéder à Caspalá, depuis la Quebrada de Humahuaca, consultez notre fiche Camino a Caspalá ; la piste est une des plus incroyables percées réalisées dans les Andes argentines, au travers de la Cordillère Orientale.

Où dormir ?

En 2010, lorsque nous avons visité Caspalá, il n'y avait aucune offre de logement “touristique”. Les habitants sont assez réservés et ne se montreront pas forcément secourables, à moins d'insister patiemment et le plus doucement possible.
Le rustique bâtiment de la municipalité dispose d'une pièce possédant deux paires de lits superposés ; spartiate et sans sanitaires. Les nuits sont fraîches toute l'année, et carrément glaciaires en hiver ; mieux vaut prévoir de bons sacs de couchage au cas où les piteuses couvertures habituellement fournies fassent défaut. Pour obtenir la clef de ce nid douillet, il faudra demander aux passants qu'on vous appelle le gardien. Cela peut prendre du temps. N'arrivez pas trop tard à Caspalá.

Où et que manger ?

Quant au repas, il faudra négocier avec le même gardien pour qu'il vous introduise auprès d'habitants débonnaires. Les autochtones ne sont pas des ours, mais ils éprouvent une crainte bien compréhensible des étrangers, qui ne sont pas légion dans les parages. Pour cette même raison, évitez à tout prix de photographier les gens sans leur accord. Les jeunes détaleraient en pouffant de rire, mais les anciens pourraient vous invectiver copieusement... Mieux vaut parlementer et sympathiser auparavant.
Carnets associés

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?