Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 541

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > H2O > Salina Colorada Chica (etc.)

Cette fiche n'est pas dans
votre itinéraire – ajoutez-la
Salina Colorada Chica (etc.)

certes, ce maigre rivage de sel ne peut guère rivaliser avec les grands déserts salins du Noroeste. Mais puisqu'on passait par là... Balade parmi scarabées et tracteur, avec en prime un petit détour par le Musée Favaloro de Jacinto Aráuz et les colonies mennonites de Remecó. La Pampa, industrieuse et rieuse (?).

Découvrez nos 11 photos prises sur la période 2009

photo en cours de chargement...
fermer
photo 1/11 – Sur la saline...
photo en cours de chargement...
fermer
photo 2/11 – Un monticule de sel et une roulote de chantier
photo en cours de chargement...
fermer
photo 3/11 – Vue depuis le monticule de sel
photo en cours de chargement...
fermer
photo 4/11 – Traces de tracteur...
photo en cours de chargement...
fermer
photo 5/11 – ...et leur propriétaire
+6
fermer
photo 6/11 – Attroupement de scarabées badigeonnés de sel
fermer
photo 7/11 – La piste ondulée qui remonte vers Jacinto Aráuz
fermer
photo 8/11 – A Jacinto Aráuz : le musée Docteur René Favaloro, célèbre cardiologue et philanthrope argentin (1923-2000)
fermer
photo 9/11 – Colonie mennonite de Remecó : carrioles et...
fermer
photo 10/11 – ...robes à fleurs
fermer
photo 11/11 – Séjour rural à l'estancia La Julia
A proximité
Argentine
Parque Luro (Reserva Los Caldenes)
Argentine
Lihué Calel

Localisation : La PampaArgentine – région Pampa

Superficie (en km²) : pas grand chose...

Quelques précisions

La petite localité de Jacinto Aráuz, porte d'entrée de la Salina Colorada Chica, est entièrement consacrée au souvenir du Docteur René Favaloro (1923-2000), archétype du médecin rural avant que cardiologue de renommée mondiale (célèbre pour avoir inventé la technique du pontage aorto-coronarien en 1967). Favaloro est une personnalité chérie des Argentins, qui tous connaissent la Fondation Favaloro qu'il a créée pour la recherche contre les maladies cardiovasculaires ; nombre de produits de grande consommation ont été à un moment ou à un autre estampillés “Fondation Favaloro” lorsqu'ils soutenaient une des campagnes de levée de fonds. La ville de Jacinto Aráuz a mis en place un Circuit Favaloro qui permet de revivre les années pamperas du Docteur ; entre différentes curiosités (maisons, statue), la plus intéressante est certainement le Musée, sis dans l'ancienne gare ferroviaire. Pas bien grand ni très moderne, il vous en apprendra cependant sur l'histoire de cet Abée Pierre argentin... Téléphone : 02925 493 470.
Autre “attraction” dans les environs de la saline, près de Guatraché, au nord de Jacinto Aráuz : la colonie de Nueva Esperanza (indiquée également Remecó), où se sont installés des Mennonites. Ayant conservé un mode de vie très rustique (pas de machines, salopette pour les hommes, robe à fleurs pour les femmes), ces travailleurs acharnés ne vous ouvriront leurs portes que si vous êtes accompagné par une personne qu'ils connaissent (voir la rubrique hébergement ci-dessous).

Comment y aller ?

La Saline et les curiosités environnantes se situent dans les parages de Jacinto Aráuz, petite ville située sur la Nationale 35, à 200km au sud de Santa Rosa (la capitale provinciale), ou à 140km à l'ouest de Bahía Blanca (province de Buenos Aires) sur la même Nationale.
A 37km en ligne droite au sud de Jacinto Aráuz, par une piste cabossée, on parvient à la Salina Colorada Chica.
Toujours depuis Jacinto Aráuz, en remontant la Nationale 35 sur une vingtaine de kilomètres vers Santa Rosa, peu après l'embranchement de General San Martín, une route part au nord vers le village de Guatraché (38km d'asphalte). C'est à partir de Guatraché que vous pourrez vous rendre à l'Estancia La Julia (qui se situe en bordure de la piste menant de Guatraché à Perú, un lieu-dit sur la Nationale 35 ; plus d'infos ci-après) et chez les Mennonites (autour de Remecó).

Où dormir ?

Rien de tel, pour apprécier le caractère rural et laborieux de La Pampa, qu'un petit séjour en estancia – sans fioritures. Nous recommandons l'Estancia La Julia. Accueil très familial et chaleureux. Cette estancia créée par des immigrés espagnols (les actuels propriétaires sont leurs descendants) à la fin du XIXème siècle est peu fréquentée par les touristes et propose un accueil authentique ! Alicia et Sergio sont aux petits soins avec les visiteurs : Alicia prépare des plats faits-maison qui sortent du traditionnel « asado », et Sergio, son fils, est un guide bien sympathique pour visiter les environs (notamment la colonie mennonite de Nueva Esperanza). Les repas sont « en famille » et le salon est parfait pour les soirées au coin du feu ! Alicia ne manquera pas de vous proposer un maté devant la cheminée et de vous raconter la vie rurale à La Pampa et l'histoire édifiante de ses ancêtres.
La Julia se situe à mi-chemin entre Perú (sur la Nationale 35, à 130km au sud de Santa Rosa la capitale provinciale) et Guatraché (un village au carrefour des routes provinciales 1 et 24). Contactez La Julia par téléphone (02925 499 481 ou 02923 15 642121) ou par mail (agrasarsergio@hotmail.com).
Carnets associés

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?