Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 541

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Massifs > Andes boréales, Cordillère Occidentale

Cette fiche thématique ne peut être ajoutée à votre itinéraire
Andes boréales, Cordillère Occidentale

cette portion plutôt hermétique de la frontière entre Chili et Argentine a des airs de Ligne Maginot, avec sa batterie de strato-volcans campés sur le glacis de la Puna comme des bunkers, leurs bouches braquées vers le ciel en une menace latente d'ouvrir le feu dévastateur de leurs munitions magmatiques.

Découvrez nos 9 photos prises sur la période 2007-2009

photo en cours de chargement...
fermer
photo 1/9 – Ojos del Salado, 6893m, volcan le plus haut du monde et 2ème sommet des Andes (Catamarca)
photo en cours de chargement...
fermer
photo 2/9 – Cerro Incahuasi, 6638m (Catamarca)
photo en cours de chargement...
fermer
photo 3/9 – Volcan Negro et Laguna Verde, près du Paso de San Francisco (Chili)
photo en cours de chargement...
fermer
photo 4/9 – Volcan Copiapó (Parc National Nevado Tres Cruces, Chili)
photo en cours de chargement...
fermer
photo 5/9Paso de Jama, (Jujuy)
+4
fermer
photo 6/9 – Volcan Llullaillaco, 6739m (Salta)
fermer
photo 7/9 – Volcan Incahuasi, 5704m (Chili)
fermer
photo 8/9 – Secteur chilien, vu depuis la mine de soufre La Julia (Salta)
fermer
photo 9/9 – Un cône volcanique et sa coulée de lave, au bord du Salar de Arizaro (Salta)

Localisation : CatamarcaArgentine – région Noroeste SaltaArgentine – région Noroeste JujuyArgentine – région Noroeste AntofagastaChili AtacamaChili

Altitude maximale (en mètres) : Ojos del Salado (6879m)

Quelques précisions

Orogenèse : appelée “Cordillera de Claudio Gay” au Chili, en hommage au naturaliste français, c'est, avec la Précordillère de Domeyko (Chili), le prolongement septentrional de la Cordillera Frontal qui, plus au sud, constitue l'axe principal des Andes, à hauteur du Cuyo.
Extension (en Argentine) : du nord au sud, plus de 500 kilomètres ; d'ouest en est, entre 40 et 80 kilomètres, selon les latitudes.
Principaux sommets : Cerro Incahuasi (6638m), Ojos del Salado (6879m), Cerro Tres Cruces (6749m – Chili), Volcan Incahuasi (5704m – Chili).

Comment y aller ?

C'est sans doute la portion de cordillère la moins aisément accessible de toute l'Argentine, excepté à ses deux extrémités : au nord le Paso de Jama (Jujuy), au sud celui de San Francisco (Catamarca) ; chacun est accessible par une route asphaltée (la Nationale 52 pour l'un, la Nationale 60 pour l'autre –côté chilien, seule la 52 possède un prolongement asphalté).
Il existe d'autres pasos, qui ne présentent pas de difficulté rédhibitoire autre que d'être enneigés en hiver –donc fermés. Le reste du temps, ils sont transitables, bien que leur accès soit très long, et qu'il ne faille pas s'y aventurer sans le minimum de préparation requis (trop peu de gens y transitent pour que vous puissiez espérer obtenir de l'aide en cas d'avarie). Ce sont les Paso de Sico et de Socompa.
D'autre secteurs frontaliers, qui n'ont pas le caractère de paso internacional, offrent de splendides points de vue sur le cœur de la Cordillère. Notamment, depuis la Mina La Julia.
L'ascension des sommets de la Cordillère Occidentale, particulièrement ardue, requiert de solides compétences d'andiniste.
Carnets associés

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?