Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 542

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Dévotions > San Expedito

Cette fiche thématique ne peut être ajoutée à votre itinéraire
San Expedito

un monstrueux camion lancé à toute vitesse fait une sortie de route devant votre auto et menace de vous aplatir d'une milliseconde à l'autre ? Vite – un seul recours : invoquez ce légionnaire poupon aux allures de playboy, afin qu'il volatilise l'importun ! Si d'aventures ce n'était pas efficace, faites preuve de panache : morituri te salutant...

Découvrez nos 9 photos prises sur la période 2008-2010

photo en cours de chargement...
fermer
photo 1/9 – Un sanctuaire qui a du potentiel, à l'entrée de Puerto San Julián (Santa Cruz)
photo en cours de chargement...
fermer
photo 2/9 – Une légion de San Expedito – et la Vierge de Luján en guise de cantinière ? (Santa Cruz)
photo en cours de chargement...
fermer
photo 3/9 – Autel et choix d'oraisons, à la sortie de Nonogasta (La Rioja)
photo en cours de chargement...
fermer
photo 4/9 – Mon beau légionnaire (Río Gallegos, Santa Cruz)
photo en cours de chargement...
fermer
photo 5/9 – En compagnie de San Roque à San Blas de los Sauces (La Rioja)
+4
fermer
photo 6/9 – Compagnon de vitrine de Ceferino Namuncurá, près de Copahue (Neuquén)
fermer
photo 7/9 – Avec une bande de potes, dans la Cuesta del Clavillo (Tucumán)
fermer
photo 8/9 – Panoplie d'amulettes à la Basilique de Luján (Buenos Aires)
fermer
photo 9/9 – Suspendu à notre rétroviseur, en compagnie de Gauchito Gil (Corrientes)

Localisation : toute l'Argentine

Quelques précisions

Bien que sa notoriété soit répandue dans le Monde entier, et que plusieurs églises lui soient consacrées, l'origine et l’authenticité de San Expedito (Saint Expédit en Français) demeurent nimbées d'un grand mystère.
Son culte ne serait apparu qu'à la fin du XVIIIème siècle, probablement en France, à la suite d'un confus trafic d'ossements extirpés des catacombes parisiennes. Plusieurs légendes prétendent que son nom se réfèrerait à une vulgaire erreur d'interprétation : ces ossements auraient été remis à des religieuses dans une boîte portant la mention latine spedito, autrement dit : “urgent” – d'où la confusion ; d'autres sources évoquent le terme expediti faisant référence à un légionnaire romain équipé pour le combat ; il y a gagné son uniforme de centurion. Du reste, on considère que le personnage aurait vécu à la fin du IIIème siècle de notre ère, aux confins orientaux de l'Empire Romain (il aurait commandé une légion en Cappadoce). Ayant embrassé le Christianisme au mépris des décrets impériaux, il aurait classiquement été martyrisé, un 19 avril.
Toujours est-il que ce pseudo-saint, absent du Martyrologe Romain, a connu une popularité fulgurante. Comme conséquence pratique de son nom d'emprunt, on l'invoque généralement pour les causes urgentes, voire impossibles ; c'est pourquoi son intervention est très couramment sollicitée par les automobilistes argentins... En bord de route, ses sanctuaires sont reconnaissables aux drapeaux rouge et vert.
Carnets associés

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?