Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 540

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Héritages > Fileteado

Cette fiche thématique ne peut être ajoutée à votre itinéraire
Fileteado

il semblerait que Buenos Aires soit sous l'emprise d'une vorace attaque de plantes carnivores, qui enroulent leurs tiges alambiquées autour des moindres objets, se contorsionnent pour mimer d'improbables messages, et finalement bourgeonnent en un feux d'artifice de pétales chamarrés. Affronterez-vous cette jungle psychédélique ?

Découvrez nos 5 photos prises sur la période 2009-2010

photo en cours de chargement...
fermer
photo 1/5 – Devanture d'une parrilla à San Telmo (BsAs)
photo en cours de chargement...
fermer
photo 2/5 – Une porte sur Humberto Primo, à San Telmo
photo en cours de chargement...
fermer
photo 3/5 – Publicité pour les alfajores Havanna à La Boca
photo en cours de chargement...
fermer
photo 4/5 – Entrée de la Feria de Mataderos (Buenos Aires)
photo en cours de chargement...
fermer
photo 5/5 – Un car scolaire à Villa Paranacito (Entre Ríos)

Localisation : originaire de Buenos Aires, plus ou moins étendu à tout le pays

Quelques précisions

Le “fileteado” ou “filete” est l'art de fileter, autrement dit d'orner d'un “filet” – bien entendu il ne s'agit pas d'un filet de pêche ou d'une pièce de boucherie, mais d'un dessin ou d'une moulure évoquant l'aspect d'un fil. Le terme se rencontre en ébénisterie, en orfèvrerie, en héraldique, etc. Mais il a gagné ses lettres de noblesses – autrement dit : une majuscule – à Buenos Aires où le « Fileteado » est l'art typiquement portègne de customiser tout ce qui peut l'être (depuis la tasse à café jusqu'au bus, en passant par portes, meubles, devantures, panneaux ou enseignes) en le peignant avec des motifs qui sont propres au Fileteado, motifs qui consistent en un amoncellement de fioritures vaguement rococo, aux coloris éclatants, voire criards, souvent patriotiques, qui s'entrelacent à l'envie en de complexes compositions faites de pleins et de déliés, de symétries et de trompe-l'œil, accouchant ici de rosaces psychédéliques, là de cornes d'abondance qui vomissent des cataractes de rubans convulsifs, autour d'un mot ou d'un message, d'un titre ou d'une enseigne, qu'elles contribuent à embellir, à ampouler, à transcender, de sorte que l'on finit par ne guère plus discerner la lettre de la forme et le résultat est un salmigondis aussi confus et superfétatoire que cette phrase sans fin à laquelle je ne parviens pas davantage à mettre un point final qu'un fileteador un terme à son dessin.
En somme, un bon dessin valant mieux qu'un long discours, nous vous invitons sans tarder à feuilleter les photos de cette fiche, non sans méditer auparavant cette jolie citation de Ricardo Gómez, maestro fileteador :
« Le tango est une pensée triste que l'on danse. Le fileteado est une pensée joyeuse que l'on peint. »
Carnets associés

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?