Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 541

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Pasos > Paso Garibaldi

Cette fiche n'est pas dans
votre itinéraire – ajoutez-la
Paso Garibaldi

mine de rien, ce petit col asphalté, auquel on accède sans aucune difficulté, à moins de 500 mètres d'altitude, est le point d'orgue austral de la Panaméricaine. Après plusieurs milliers de kilomètres dans la pampa et la steppe, à peine troublés par d'austères canyons, les reliefs modestes des Andes Fuégiennes font une coda grandiose !

Découvrez nos 3 photos prises sur la période 2009

photo en cours de chargement...
fermer
photo 1/3 – Depuis le Paso Garibaldi, vue sur le Lago Escondido et la Panaméricaine en corniche
photo en cours de chargement...
fermer
photo 2/3 – Vue aérienne sur la Sierra Alvear, que franchit le col
photo en cours de chargement...
fermer
photo 3/3 – Le Lago Fagnano, à proximité du col
A proximité
Argentine
Ushuaïa
Argentine
Musée de la Mission Salésienne

Localisation : Tierra del FuegoArgentine – région Patagonie

Altitude (en mètres) : 450

Quelques précisions

Giuseppe ? Pas du tout ! Le nom de ce col ne doit rien au héros de l'unification italienne, même si l'histoire de Giuseppe Garibaldi n'est pas étrangère à l'Amérique Latine ; en effet, fuyant la répression contrerévolutionnaire, le leader italien débarque au Brésil en 1835, avant de se mettre au service de la toute jeune République Orientale de l'Uruguay, dont il conduira les armées et la flotte contre ses adversaires argentins ; il rentrera en Italie en 1848, et sa renommée est demeurée vivace en Uruguay jusqu'à nos jours.
Mais abandonnons ce Garibaldi-ci à ses aventures. Le Garibaldi qui nous intéresse se nomme en réalité Paka, et a vécu au XXème siècle. C'est un membre de la communauté selknam (ou onas), l'un des peuples aborigènes de la Terre de Feu. Enfant, il travaillait comme domestique auprès d'un jésuite italien et, selon les dires de Paka lui-même, on lui intimait souvent l'ordre de « gare balde e tráiga l' acqua », i.e. de prendre un saut et d'aller chercher de l'eau ; « gare balde » étant devenu Garibaldi, on baptisa bientôt l'enfant Luis Garibaldi Honte.
Plus tard, employé par la direction locale des équipements, Luis Garibaldi fut chargé de trouver un point des Andes Fuégiennes par lequel on pût enfin percer une route, afin de relier Río Grande à Ushuaia, en remplacement du long et périlleux détour maritime. Ayant repéré un endroit favorable durant l'été 1935/1936, il fut décidé d'y faire passer les derniers kilomètres de la Panaméricaine. Et on baptisa le col du nom de son découvreur.

Comment y aller ?

Le Paso Garibaldi se situe au kilomètre 3086 de la Nationale 3, alias Panaméricaine. Il se trouve ainsi à une cinquantaine de kilomètres au nord d'Ushuaia, qui est le terminus austral de cette route, et à environ 160km au sud de Río Grande, la principale ville de Terre de Feu.
Carnets associés

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?