Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 542

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Réserves > Iberá

Cette fiche n'est pas dans
votre itinéraire – ajoutez-la
Iberá

ce complexe système de lagunes et d'îlots en suspension, s'étendant sur un bon tiers de la province de Corrientes, héberge une faune foisonnante, depuis les prolifiques carpinchos et yakares jusqu'au plus farouche ciervo de los pantanos. Un palpitant safari nautique.

Découvrez nos 20 photos prises sur la période 2008-2015

photo en cours de chargement...
fermer
photo 1/20 – La Laguna del Iberá, l'une des plus grandes de l'écosystème lacustre des Esteros
photo en cours de chargement...
fermer
photo 2/20 – Un embarcadère sur la Laguna del Iberá
photo en cours de chargement...
fermer
photo 3/20 – Safari au milieu des yacarés (caïmans)
photo en cours de chargement...
fermer
photo 4/20 – Un carpincho bon nageur, traversant la Laguna del Iberá
photo en cours de chargement...
fermer
photo 5/20 – Portée de petits yacarés...
+15
fermer
photo 6/20 – ... et les parents (?) en embuscade
fermer
photo 7/20 – Un anaconda jaune ou “boa curiyú” (Eunectes notaeus)
fermer
photo 8/20 – Deux chajás, commères criardes
fermer
photo 9/20 – Un ipacaá clownesque
fermer
photo 10/20 – Une escouade de “cardenales” affamés (Paroaria coronata)
fermer
photo 11/20 – Deux teros faisant un raffut de tous les diables
fermer
photo 12/20 – Le nid du boyero ala amarilla (“Cassique à épaulettes ”, Cacicus chrysopterus)
fermer
photo 13/20Ciervo de los pantanos sur un embalsado, radeau de débris organiques
fermer
photo 14/20 – Le centre des visiteurs de l'Iberá, envahi de carpinchos
fermer
photo 15/20 – Un carpincho détale dans les fourrés
fermer
photo 16/20 – Fleur d'irupé
fermer
photo 17/20 – Coquelicots d'eau (Hydrocleis nymphoides)
fermer
photo 18/20 – Caraguatá (Eryngium lassauxii)
fermer
photo 19/20 – Débarquement sur un “embalsado” (radeau de débris organiques agglutinés)
fermer
photo 20/20 – Excursion nocturne sur la Laguna del Iberá ; un yacaré incognito...
A proximité
ArgentineParaguay
Barrage de Yacyreta
Argentine
Mercedes

Localisation : CorrientesArgentine – région Litoral

Statut : Réserve Provinciale

Écosystèmes concernés : Esteros del Iberá

Convention de Ramsar sur les zones humides

Quelques précisions

Vous trouverez une présentation générale des spécificités de l'écosystème des Esteros sur la fiche Écosystème des Esteros del Iberá.
Petite recommandation météorologique : en été (janvier, février), les Esteros sont généralement gratifiés de températures oscillant autour des 40°C... Peu d'ombre, beaucoup de soleil. Puis un orage violent et des trombes d'eau. Vous risquez fort de gâcher un peu votre plaisir... Mieux vaut privilégier les autres saisons !

Comment y aller ?

Les Esteros sont une réserve immense, à laquelle on peut accéder par différents biais. La porte d'entrée classique (et la plus commode) se situe au sud, depuis la localité de Mercedes ; au nord-est du bourg, la RP40 conduit à Colonia Carlos Pellegrini, 110km d'une piste de terre rougeâtre. Cette bourgade se situe au bord de la Laguna Iberá, et dispose du centre d'accueil officiel de la réserve. Elle est par ailleurs dotée d'une importante offre d'hébergement. Pour y parvenir en bus, il faut prendre la compagnie Iberá Bus à la gare routière de Mercedes : départs à midi du lundi au samedi, retour à 4h du matin depuis Pellegrini – tél: (03773) 15407692 ou 15462836.
On peut aussi accéder à Colonia Carlos Pellegrini par le nord, depuis Posadas : on suit la Ruta 14 direction Santo Tomé. Une cinquantaine de kilomètres après Gobernador Virasoro, une piste en terre (la partie nord de la RP40 précédemment mentionnée) part sur la droite. Elle vous conduira jusqu'à Colonia Carlos Pellegrini, 120 kilomètres durant. Attention : s'il a plu récemment, ou s'il menace de pleuvoir dans les prochaines heures, nous vous déconseillons de prendre cette route, qui se convertit en un ruban de boue épaisse et glissante ; en 4x4, vous passerez comme nous, mais cela vous demandera tellement de temps et mettra tellement vos nerfs à vif que ça n'en vaut pas forcément la chandelle...
Les autres accès conduisent généralement à des estancias touristiques isolées, qui jalonnent le pourtour de la réserve ; voir par exemple ci-après l'Iberá Lodge. Pour les voyageurs venant d'Iguazú, Posadas ou Corrientes, il peut être préférable de visiter les Esteros sur leur marge nord (plutôt que de faire tout le tour jusqu'à Mercedes ou de prendre un onéreux taxi 4x4 qui coupe) – dans ce cas, l'hôtel Puerto Valle, à 55km seulement de Posadas, est une option intéressante : plus d'infos sur www.puertovalle.com.ar.

Où dormir ?

Question logement, restauration et excursions, les offres se multiplient à Colonia Carlos Pellegrini, en plein essor touristique – vous trouverez le meilleur comme le pire... Nous avons pour notre part choisi la Posada Ypa Sapukai, qui offre des chambres très correctes, des repas convenables, et possède ses propres bateaux, chevaux et guides pour vous permettre d'explorer la Laguna Iberá et les environs. Les prix sont sans doute un peu excessifs, mais l'isolement de Colonia Carlos Pellegrini en est la cause compréhensible. Consultez leur website : www.posadadelibera.com.
Une autre option, isolée en pleine brousse, qui nous a beaucoup séduits : l'Iberá Lodge. On accède depuis Mercedes, par une piste de terre (la RP29) de 50km, dont les derniers kilomètres requièrent un 4x4 (mais on viendra vous treuiller en tracteur si vous restez embourbé avec votre auto). Cet ensemble de maisonnettes au style local (toiture basse et large ménageant une galerie périphérique) se situe au milieu d'une végétation foisonnante, juste en bordure des Esteros, cadre privilégié pour apercevoir nombre d'oiseaux sans même sortir du parc... Ceci étant, les options pour découvrir les environs sont multiples : promenade à pied sous le couvert du mogote (reliquat de selva), sortie à cheval (avec traversée de petits cours d'eau) ou en canot, la meilleure option évidemment pour découvrir la fourmillante faune des Esteros – sorties diurnes et nocturnes. L'accueil est simple et attentionné, les guides sont très sympathiques, la cuisinière pleine de bonne volonté. Un endroit vraiment idéal pour apprécier la vie au bord des Esteros. Consultez leur website : www.iberalodge.com.

Infos pratiques

Retrouvez toutes nos infos pratiques sur la fiche de notre carnet “Bestiaire de l'eau qui brille”.
Carnets associés

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?