Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 541

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Pasos > Paso de Jama

Cette fiche n'est pas dans
votre itinéraire – ajoutez-la
Paso de Jama

l'un des rares pasos asphaltés avec celui de La Cumbre, il offre un accès facile mais pas pour autant superficiel aux incomparables paysages de la Puna. Très fréquenté par les poids-lourds paraguayens en route vers le Pacifique, mieux vaut rester vigilant, car les camionneurs ménagent davantage les freins que l'accélérateur...

Découvrez nos 7 photos prises sur la période 2007

photo en cours de chargement...
fermer
photo 1/7 – Volcans Licancabur (5920m) et Juriques (5704m), vus depuis l'accès chilien au paso
photo en cours de chargement...
fermer
photo 2/7 – Vue générale du paso
photo en cours de chargement...
fermer
photo 3/7 – La Puna environnante
photo en cours de chargement...
fermer
photo 4/7 – Le ballet acrobatique des camions
photo en cours de chargement...
fermer
photo 5/7 – Le village de Susques, point de chute côté argentin
+2
fermer
photo 6/7 – La Nationale 52 bordée de cardones
fermer
photo 7/7 – Les Salinas Grandes de Jujuy, étape majeure de la Nationale 52
A proximité
Chili
Los Flamencos (Valle de la Luna)
Argentine
Salinas Grandes de Jujuy

Localisation : JujuyArgentine – région Noroeste AntofagastaChili

Altitude (en mètres) : 4200

Quelques précisions

Le Paso de Jama est un “Corredor Bioceánico” (Couloir Bi-Océanique), autrement dit un axe majeur de circulation entre l'Argentine, le Brésil et le Paraguay d'une part, et l'Océan Pacifique d'autre part –et réciproquement entre le Chili et l'Océan Atlantique. Il est particulièrement vital pour le Paraguay, à l'enclavement économiquement notoire (son autre porte de sortie vers le Pacifique emprunte la vétuste –pour ne pas dire champêtre – Ruta Transchaco, dont les débouchés se perdent ensuite dans les amples Andes boliviennes). Aussi, la nationale 52 (nomenclature argentine) qui franchit le col est-elle encombrée de nombreux semi-remorques paraguayens transportant des véhicules japonnais d'occasion, fraîchement débarqués à Antofagasta, direction Asunción. Ces poids-lourds très longs coupent tous les virages, quand ils ne les ratent pas. Donc : une prudence excessive est requise !
En ce qui concerne les douanes, attention : si les argentines se trouvent au Paso même, en revanche les chiliennes ont établi leurs quartiers à San Pedro de Atacama, au pied de la cordillère. Donc, dans le cas d'un passage depuis le Chili vers l'Argentine, vous devez impérativement remplir les formalités à San Pedro de Atacama, avant de vous attaquer à l'ascension ; il faut passer aux bureaux de la douane, dans les “faubourgs” de San Pedro (ne vous attendez pas à les trouver en travers de la route). Si vous oubliez, vous serez refoulés à votre arrivée à la frontière et vous devrez redescendre jusqu'à San Pedro vous acquitter des formalités... Une énorme perte de temps !
Par ailleurs, de juin à août, mieux vaut se tenir informé du déneigement du col. Son ouverture est en principe toujours maintenue, mais en pratique cela requiert parfois plusieurs jours de labeur...
Carnets associés

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?