Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 542

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Réserves > El Leoncito

Cette fiche n'est pas dans
votre itinéraire – ajoutez-la
El Leoncito

outre la conservation du “lionceau” éponyme, qui n'est autre qu'une plante en forme de crinière léonine, le propos de ce Parc National est aussi de préserver la limpidité exceptionnelle du ciel, qui est le terrain de chasse d'une autre espèce de prédateur très présente dans cette réserve : les télescopes !

Découvrez nos 8 photos prises sur la période 2008-2015

photo en cours de chargement...
fermer
photo 1/8 – Vue générale de la réserve, largement semi-aride
photo en cours de chargement...
fermer
photo 2/8 – L'arroyo Ciénaga del Medio trace un étroit vallon de verdure...
photo en cours de chargement...
fermer
photo 3/8 – ...qui culmine avec une petite cascade, prétexte à une brève promenade à pied
photo en cours de chargement...
fermer
photo 4/8 – Au cœur du Parc National, un petit télescope veille...
photo en cours de chargement...
fermer
photo 5/8 – Plus conséquent, la Station Astronomique Carlos Cesco, sise dans l'enceinte du parc
+3
fermer
photo 6/8 – Plus important encore, le CASLEO, avec sa coupole rotative
fermer
photo 7/8 – A l'intérieur, le télescope “Jorge Sahade”, du nom d'un astrophysicien argentin de renom
fermer
photo 8/8 – En vis-à-vis du Parc National, de l'autre côté de la Pampa del Leoncito : le Balcon des Six avec le Mercedario
A proximité
Argentine
Valle de Calingasta
Argentine
Valle de Uspallata

Localisation : San JuanArgentine – région Cuyo

Statut : Parc National

Écosystèmes concernés : Puna et Hautes Andes

Quelques précisions

On peut effectuer deux petites balades pédestres, sans intérêt majeur autre que de prendre l'air. Elles ne vous permettront hélas pas de découvrir la très amusante mais plutôt sporadique plante éponyme du Parc National El Leoncito (“Le Lionceau”) : une sorte de grosse touffe drue de poils dorés, dont l'aspect pourra faire penser au roi de la jungle ou à une grosse éponge. Cette espèce rare se rencontre bien plus haut dans la Précordillère.
La véritable attraction du parc réside plutôt dans l'observation des astres. Le ciel des Andes, d'ordinaire très dégagé, est ici particulièrement pur et protégé. En effet, la loi provinciale 5771, votée par la Législature de la province de San Juan, prévoit un contrôle drastique des implantations industrielles et minières, pour ne pas gâter la qualité de l'air, mais aussi des équipements radioélectriques (pouvant contaminer le spectre électromagnétique) ainsi que des sources lumineuses (polluant l'obscurité remarquable de la nuit). Le ciel du Leoncito est donc particulièrement adapté à l'astronomie et plusieurs télescopes se sont installés dans cette enceinte choyée. Deux d'entre eux se visitent, sensiblement différents et se complétant judicieusement :
  • la Station Astronomique Carlos Cesco : tous les jours de 10 à 12 heures et de 16 à 18 heures ;
  • le CASLEO (Complejo AStronómico el LEOncito) : de 10:00 à 12:00 et de 14:30 à 17:00 l'hiver (du 01/04 au 30/09), de 10:00 à 12:00 et de 15:00 à 17:30 l'été (du 01/10 au 31/03).
Cerise sur le gâteau à la Station Astronomique Carlos Cesco, on peut participer à une séance d'observation nocturne du ciel, au grand air, l’œil rivé à un télescope, avec les savantes explications des gardiens des lieux... Tous les soirs vers 20 heures (un peu plus tôt ou un peu plus tard selon les saisons), sans réservation. Une expérience fabuleuse, à la découverte des cratères de la Lune, des anneaux de Saturne ou des nuages de millions d'étoiles invisibles à l’œil nu, dont la découverte donne un peu le vertige... Couvrez-vous chaudement – il fait un froid polaire dès que le soleil est couché.

Comment y aller ?

L'entrée du Parc National se situe en bordure de la Nationale 149, à 20km (asphalte) au sud de Barreal (point de chute principal du Valle de Calingasta) et, en sens inverse, à 90km au nord (ripio) d'Uspallata. Depuis l'entrée principale, une piste d'une dizaine de kilomètres conduit aux divers installations du parc : centre d'information, cascade, observatoires.
Côté transports publics, vous pourrez atteindre Barrel depuis la capitale provinciale (San Juan) grâce à la compagnie El Triunfo (tél : 0264-4214532) ; deux sorties et deux retours quotidiens.

Où dormir ?

Pour le logement, abondant mais de qualité très variable, reportez-vous à la fiche du Valle de Calingasta.

Contacts, horaires, informations diverses

Un doute sur les horaires de visite ? Vous pouvez vous renseigner à l'office de tourisme de Barreal, situé à l'angle de la place San Martín et de l'avenue principale (nationale 149). Consultez également le site officiel du Parc National El Leoncito : www.elleoncito.gob.ar.

Infos pratiques

Retrouvez toutes nos infos pratiques sur la fiche de notre carnet “Télescopage et carambolage”.
Carnets associés

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?