Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 542

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Réserves > Parque Luro (Reserva Los Caldenes)

Cette fiche n'est pas dans
votre itinéraire – ajoutez-la
Parque Luro (Reserva Los Caldenes)

bien plus qu'un simple conservatoire du caldén endémique, ce parc est un large pan d'histoire de la Patagonie, avec ses heurs et malheurs. On y contemple encore la mégalomanie de terratenientes insouciants, qui bouleversèrent le fragile équilibre culturel et naturel de ce “désert” qui n'en était pas un...

Découvrez nos 3 photos prises sur la période 2009

photo en cours de chargement...
fermer
photo 1/3 – Un caldén, l'arbre emblématique du parc
photo en cours de chargement...
fermer
photo 2/3 – “El Castillo”, le manoir de Pedro Luro
photo en cours de chargement...
fermer
photo 3/3 – La citerne aux allures de fort mauresque
A proximité
Argentine
Lihué Calel
Argentine
Salina Colorada Chica (etc.)

Localisation : La PampaArgentine – région Pampa

Statut : Monument (Naturel) National

Écosystèmes concernés : Espinal

Quelques précisions

Le Parc doit son nom à Pedro Olegario Luro Pradère, dit Pedro Luro (1861-1927), une grande figure de « l'Âge d'Or » de l'Argentine, lorsqu'à la fin du XIXème siècle la jeune nation entreprenait la mise en valeur de nouveaux territoires. Médecin, homme d'affaires et politicien tout à la fois, appartenant à la nouvelle bourgeoisie de Buenos Aires issue des premières vagues d'immigrations (ses parents étaient basques), Pedro Luro était pénétré de l'esprit moderniste de son époque, ayant à cœur de « civiliser » le Sud vide et sauvage. Aussi fut-il l'un des initiateurs de la fondation du port de Mar del Plata, promis à un grand avenir halieutique et touristique.
Lorsqu'il épouse en 1893 une nièce du président Julio A. Roca, lui échoient en dot des terres que la famille Roca s'était attribuées à la suite de la Campagne du Désert. Avec un sens certain de l’apparat et une bonne dose de mégalomanie, Luro rebaptisa l'endroit “Establecimiento San Huberto” et entreprit de faire de ce morceau perdu de pampa le club incontournable de la gentry portègne. Il fit construire le “Castillo”, un manoir dans le plus beau style de la Mitteleuropa, et y fonda le tout premier “coto de caza” (réserve de chasse) où afflua bientôt tout ce que l'Argentine comptait de magnats de l'agriculture et autres entrepreneurs patentés, ainsi que les nababs européens du commerce transocéanique.
Pour satisfaire ces appétits cynégétiques, il introduisit en grand nombre cerfs et sangliers européens, qui proliférèrent tant et si bien que bientôt toutes les forêts de Patagonie s'en trouvèrent envahies – deux espèces qui aujourd'hui sont paradoxalement devenues emblématiques de la région, mais ont porté un sérieux coup à l'authenticité et à l'équilibre de l'écosystème patagonique.
Ayant perdu de son attrait aux lendemains de la Première Guerre Mondiale, la vaste propriété fut hypothéquée à la mort de Pedro Luro, lourdement endetté. Elle passa ensuite entre les mains d'un couple de Madrilènes, qui la cédèrent bientôt au Gouvernement de la Province de La Pampa, en 1964. Après quelques aménagements, le parc fut ouvert au public en 1967, sous le nom de Parc Provincial Los Caldenes, du nom de l'arbre emblématique que les autorités entendaient protéger : le caldén. En 1997, le manoir fut déclaré Monument Historique National, et la réserve fut rebaptisé Parque Luro.
L'ensemble constitue aujourd'hui la majeure attraction touristique de la province de La Pampa, et propose des sentiers balisés parmi les splendides caldenes, un musée retraçant les fastes de l'Argentine oligarchique d'antan (sis dans le “Castillo”), un camping et une aire de pique-nique avec parrillas. Vous jugerez du dynamisme du Parc Luro en visitant le website officiel www.parqueluro.gov.ar.

Comment y aller ?

Très facile d'accès, quoique loin des grands centres touristiques d'Argentine, l'entrée du parc se trouve sur la Nationale 35, à 35km au sud de Santa Rosa, capitale de la province de La Pampa.
Carnets associés

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?