Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 541

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Archéologie > Musée Paléontologique Egidio Feruglio

Cette fiche n'est pas dans
votre itinéraire – ajoutez-la
Musée Paléontologique Egidio Feruglio

peut-être les bucoliques scènes de genre avec maquettes et carton peint ont-elles un peu pris la poussière, mais l'institution n'en demeure pas moins incontournable pour découvrir l'histoire paléontologique de la Patagonie, qu'une flopée de dinosaures ont piétiné sans ménagement pendant des millénaires.

Découvrez nos 5 photos prises sur la période 2008

photo en cours de chargement...
fermer
photo 1/5 – Salle principale du musée, avec ses squelettes de dinosaures
photo en cours de chargement...
fermer
photo 2/5 – Une ammonite géante, d'un diamètre d'1m80
photo en cours de chargement...
fermer
photo 3/5 – “Fororraco” (Paraphysornis brasiliensis), un “oiseau” de 300kg et 2m de haut
photo en cours de chargement...
fermer
photo 4/5Achlysictis lelongi, version marsupiale du Tigre aux Dents de Sabre
photo en cours de chargement...
fermer
photo 5/5 – Squelettes de lion de mer et de dauphin
A proximité
Argentine
Péninsule Valdés
Argentine
Chapelles galloises du Chubut

Localisation : ChubutArgentine – région Patagonie

Quelques précisions

Le musée porte le nom du géologue italien Egidio Feruglio (1897-1954). Après un début de carrière entre Florence (docteur en Sciences Naturelles), Udine (assistant ingénieur agronome) et Cagliari (assistant à la chaire de Géologie), il rejoint en 1925 la jeune compagnie pétrolière argentine YPF, en tant que géologue. Il est par ailleurs chef de la Commission Géologique Patagonne. Rentré en Italie dans les années 30 pour briguer les chaires de Géologie des universités de Bologne et Turin, ses démêlés avec les fascistes l'obligent à quitter le pays et à regagner l'Argentine, où il obtient bientôt la chaire de Minéralogie à l'Université du Cuyo.
Il fonde également l'Institut Argentin du Pétrole. Ses innombrables productions scientifiques, au premier rang desquelles sa Description géologique de la Patagonie, lui confèrent une renommée nationale et internationale. Il rejoint les frères Ameghino, Argentins, au panthéon des pionniers de l'exploration scientifique de la Patagonie. Rentré en Italie au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, il y occupe différents postes universitaires prestigieux, jusqu'à sa mort survenue brutalement en 1954.
Consultez les horaires et le plan d'accès (avenida Fontana 140, centre ville de Trelew) sur le site du musée : www.mef.org.ar.

Infos pratiques

Retrouvez toutes nos infos pratiques sur la fiche de notre carnet “Des dinosaures et des Gallois”.
Carnets associés

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?