Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 540

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Réserves > La Payunia

Cette fiche n'est pas dans
votre itinéraire – ajoutez-la
La Payunia

ça n'est certes pas le seul endroit du pays où il y ait des volcans, mais, avec plus de 800 cônes, leur densité est ici exceptionnelle, et leur approche plutôt aisée, jusques et y compris au rebord de certains cratères. Stratovolcans, coulées de laves, champs de basalte : un traité de vulcanologie à ciel ouvert !

Découvrez nos 14 photos prises sur la période 2008-2009

photo en cours de chargement...
fermer
photo 1/14 – La RP186 qui longe la réserve au nord
photo en cours de chargement...
fermer
photo 2/14 – Petits cônes de scories dans la steppe
photo en cours de chargement...
fermer
photo 3/14 – Le massif du Payún Matrú enneigé, point culminant de la Payunia (3700m ; 28km de diamètre)
photo en cours de chargement...
fermer
photo 4/14 – Le stratovolcan du Payún Liso (3680m), second sommet de la réserve
photo en cours de chargement...
fermer
photo 5/14 – La lunaire pampa negra de régolites basaltiques
+9
fermer
photo 6/14 – Le cratère violacé du Volcán Morado
fermer
photo 7/14 – La coulée de lave du même Volcán Morado
fermer
photo 8/14 – Le Payún Matrú dans les nuages, vu depuis le Volcán Morado
fermer
photo 9/14Cabalgata dans la steppe
fermer
photo 10/14 – Le gîte rural de Kiñe, une des rares options pour se loger
fermer
photo 11/14 – Un chinchillón
fermer
photo 12/14 – Crépuscule sur la Payunia
fermer
photo 13/14 – La Ruta 40 se frayant un passage dans les marges magmatiques de la réserve
fermer
photo 14/14 – Le profil du Payún Liso aperçu depuis la Ruta 40
A proximité
Argentine
Routes Sanmartiniennes
Argentine
Laguna de Llancanelo

Localisation : MendozaArgentine – région Cuyo

Statut : Réserve Provinciale

Écosystèmes concernés : Steppe patagonique

Quelques précisions

La Payunia est également dénommée Reserva El Payén (la racine “pay-” est un vocable pehuenche désignant le cuivre). La réserve couvre une superficie de 190.000 hectares, mais l'ensemble du système volcanique s'étend sur près de 450.000 hectares.
Tout l'intérêt de la Payunia repose sur sa relative jeunesse : les ultimes éruptions s'y sont déroulées il y a environ 10.000 ans, aussi l'érosion n'a-t-elle guère eu le temps de trop “saccager” l'endroit (il ne pleut d'ailleurs que très peu dans ce secteur). Les coulées de lave et autres manteaux de basalte (pampas negras) offrent donc un aspect très similaire à ce qu'ils étaient peu après leur apparition.
En ce qui concerne les altitudes des deux principaux volcans (Payún Matrú et Payún Liso), il est confondant de constater à quel point les données varient selon les sources (y compris les plus fiables), jusqu'à ne pas pouvoir savoir avec certitude quel est le plus haut des deux ! Nous avons retenu les altitudes données par l'ouvrage Sitios de Interés Geológico de la Argentina (conçu par des géologues Argentins reconnus) –voir les vignettes.

Comment y aller ?

Au départ de San Rafael, deuxième ville de la Province de Mendoza, prendre la nationale 144, direction Malargüe. Au bout d'une trentaine de kilomètres, après avoir emprunté la brève Cuesta de los Terneros, prendre à gauche la RP180 direction El Nihuil. De là, la RP180 devient une piste de terre un peu laborieuse, 140 kilomètres d'ornières qui vous mèneront patiemment jusqu'à Mina Ethel puis Kiñe.
Depuis Mina Ethel, vous pouvez certes vous lancer seuls à l'aventure dans le vaste système volcanique de la Payunia – rien ne vous en empêche ; une longue piste cahoteuse fait le tour de la réserve en quelques 270 kilomètres, avec la possibilité de rejoindre la Ruta 40 au niveau de El Zampal, à l'angle sud-ouest du circuit (d'autres embranchements conduisent vers les provinces de Neuquén et La Pampa). Mais attention : cette piste est peu transitée, elle se trouve dans un état très précaire, qui requiert un bon 4x4, et surtout elle est au cœur d'un dédale d'autres pistes qui auraient vite fait d'égarer totalement le voyageur qui s'y fourvoierait... Donc : prudence ! Et mieux vaut embarquer un guide, tel Aldo.

Où dormir ?

Pour se loger à La Payunia, les options sont limitées, et il faut impérativement réserver à l'avance –notamment parce que les habitants devront prévoir essence et nourriture pour vous recevoir, et que cela requiert du temps pour passer commande et être livré.
Nous avons passé quatre nuits dans la casa de campo (“maison rustique”) Kiñe, comme qui dirait un séjour chez l'habitant. Ne vous attendez pas à une estancia ou à une posada, il s'agit véritablement d'une petite ferme en activité, avec son confort spartiate et ses animaux. L'endroit s'apparenterait plutôt à un refuge, perdu dans la steppe (vous ne serez pas gênés par les voisins !).
Il y a deux chambres, équipées d'une petite salle de bain dont l'eau est chauffée a la leña (au feu de bois) chaque matin. Il n'y a pas de “séjour” où l'on puisse prendre ses aises, mais une salle à manger austère un peu tristounette. Toutefois, c'est une expérience vraiment appréciable, si vous aimez vous déconnecter de la modernité – pas de signal de mobile, excepté en haut du Cerro La Aguïta, derrière la maison.
Bety, Aldo et leur fille, les hôtes de ces lieux, sont d'authentiques Cuyanos, un peu rustauds mais tellement adorables – ils vous bichonneront comme ils pourront, la nourriture est abondante sinon raffinée, et rien ne vaut un bon cabrito à l'asado pour se requinquer après une dure journée à cheval !
Pour plus d'informations et pour réserver, consultez le site internet : www.kinie.com.ar, ou écrivez directement à l'adresse mail info@kinie.com.ar. A noter : site, mail, réservation sont gérés par une agence de Buenos Aires.
Carnets associés

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?