Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 542

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Réserves > Pebble Island

Cette fiche n'est pas dans
votre itinéraire – ajoutez-la
Pebble Island

l'île septentrionale des Galets (Pebble) s'ouvre sur l'immensité de l'Océan Atlantique. La faune y est abondante, et la cohabitation est parfois difficile sur les caps les plus prisés : un gorfou passe-t-il en sautillant gauchement parmi les nids des cormorans ? Aussitôt une armée de becs aiguisés menace de le tailler en pièce !

Découvrez nos 34 photos prises sur la période 2016

photo en cours de chargement...
fermer
photo 1/34 – Pebble Island au crépuscule
photo en cours de chargement...
fermer
photo 2/34 – Relief déchiqueté du littoral nord de l'île
photo en cours de chargement...
fermer
photo 3/34 – Atterrissage à Pebble Island grâce à la FIGAS
photo en cours de chargement...
fermer
photo 4/34 – Le cottage des propriétaires de l'île
photo en cours de chargement...
fermer
photo 5/34 – Troupeaux de moutons à l'ouvrage...
+29
fermer
photo 6/34 – Colonie mixte de gorfous sauteurs et de cormorans impériaux...
fermer
photo 7/34 – ...que l'on approche au plus près ! (Cap Evans)
fermer
photo 8/34 – Stinker Beach, plage de prédilection des manchots papous et magellaniques
fermer
photo 9/34 – Manchots papous au sortir de la baignade
fermer
photo 10/34 – Quetros malvineros (“Brassemer des Malouines”, Tachyeres brachypterus)
fermer
photo 11/34 – Colonie de manchots papous près du Cap Evans
fermer
photo 12/34 – Tous à l'eau ! (Cap Evans)
fermer
photo 13/34 – Colonie de manchots papous à Marble Shanty
fermer
photo 14/34 – Repérage à la colonie de cormorans de Magellan du Cap Coventry
fermer
photo 15/34Cormoran de Magellan (Phalacrocorax magellanicus) du Cap Coventry
fermer
photo 16/34 – Macá común, White-tufted grebe, Grèbe de Rolland (Rollandia rolland) sur le Big Pond
fermer
photo 17/34 – Sextuor de manchots de Magellan bramant à qui mieux mieux
fermer
photo 18/34 – Un rare gorfou doré égaré dans une colonie de gorfous sauteurs
fermer
photo 19/34 – Un manchot papou inquisiteur
fermer
photo 20/34Gorfous sauteurs prêts à agresser le photographe...
fermer
photo 21/34Cormoran impérial en son nid
fermer
photo 22/34 – Ostrero austral (“Huîtrier de Garnot”, Haematopus leucopodus)
fermer
photo 23/34 – Ostrero negro (“Huîtrier noir”, Haematopus ater)
fermer
photo 24/34 – Couple de carancas (“Ouette marine”, Chloephaga hybrida)
fermer
photo 25/34 – Cauquén colorado (“Ouette à tête rousse”, Chloephaga rubidiceps)
fermer
photo 26/34 – Paloma antártica (“Chionis blanc”, Chionis albus)
fermer
photo 27/34 – Gaviota gris (“Goéland de Scoresby”, Leucophaeus scoresbii)
fermer
photo 28/34 – Un skua roublard
fermer
photo 29/34 – Urubus disputant la carcasse d'un mouton à un pétrel géant
fermer
photo 30/34 – Une femelle otarie baillant aux... cormorans
fermer
photo 31/34 – Sempiternels massifs de yellow gorse (Ulex spp.)
fermer
photo 32/34 – Et non moins sempiternels témoins de la Guerre des Malouines
fermer
photo 33/34 – Monument au HMS Coventry, coulé par l'aviation argentine
fermer
photo 34/34 – Carcasse de chasseur argentin

Localisation : Falklands (Malouines)British Overseas Territories

Statut : Réserve Faunistique

Écosystèmes concernés : Mer argentine

Quelques précisions

Vous pouvez vous balader librement sur l'île ; notez cependant que seul le pond (étang, où pataugent différents canards et grèbes) et le rivage immédiat (pour les ouettes et autres chionis blancs) sont rapidement accessibles à pied. Les autres spots se visitent plus aisément en recourant aux services de guide avec véhicule proposés sur place. Deux circuits ont la faveur des visiteurs :
  • celui d'une demi-journée vers l'Est : caps Tamar et Evans, avec colonies de gentoo, de rockhoppers et de cormorans impériaux ;
  • celui d'une journée vers l'Ouest : Marble Shandy, Cap Coventry, Stinker Beach, avec au menu trois espèces de manchots ­­­­­­– ajoutez les manchots de Magellan aux deux précédents – plus des cormorans de Magellan, alias rock shags, et plusieurs espèces d'oiseaux marins dont certainement quelques pétrels géants. Sans oublier de significatifs vestiges de la Guerre des Malouines (monuments, épaves d'avion).
Le point fort de Pebble Island est certainement la grande diversité de sa faune. Les colonies ne sont pas aussi spectaculairement populeuses qu'en d'autres endroits, mais vous aurez la possibilité de voir de nombreuses espèces différentes : trois (voire quatre, en traquant quelque gorfou doré égaré) espèces de manchots, deux espèces de cormorans, quelques otaries et tout un tas d'autres oiseaux (ouettes, grèbes, pétrels, labbes, mouettes, etc.). Si vous ne devez choisir qu'une seule île, Pebble Island vous offrira donc l'avantage d'un panel d'une grande richesse.

Où dormir ?

Vous serez logés et nourris dans le très commode et unique cottage tenu par Riki Evans, sympathique et cocasse propriétaire des lieux.

Où et que manger ?

Une règle d'or dans tous les cottages des Malouines : soyez ponctuels à l'heure des repas !

Contacts, horaires, informations diverses

Comme la plupart des autres îles des Malouines, Pebble Island est privée. Ce qui implique que pour vous y rendre vous devez d'abord impérativement réserver votre séjour, et qu'ensuite vous devez également réserver votre vol. Pour ce dernier point, consultez la compagnie FIGAS qui assure le cabotage d'île en île (voir notre fiche cabotage aux Falklands) ; quant au premier point, visitez le site officiel de Pebble Island : www.pebblelodge.com.
Carnets associés

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?