Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 541

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Botanique > Pehuén

Cette fiche thématique ne peut être ajoutée à votre itinéraire
Pehuén

l'immense couvert forestier dont se parent les Andes Patagoniques, sur deux bons milliers de kilomètres de long, est un méli-mélo inextricable d'espèces australes que l’œil non avisé peine à différencier. Mais il réserve cependant ça et là des enclaves exclusives où domine un arbre endogène iconique : tel est le pehuén, conifère sectaire et dégingandé.

Découvrez nos 6 photos prises sur la période 2009

photo en cours de chargement...
fermer
photo 1/6 – Un jeune pehuén avec deux couronnes de rameaux
photo en cours de chargement...
fermer
photo 2/6 – Vieux pehuenes aux rameaux imposants
photo en cours de chargement...
fermer
photo 3/6 – L'écorce en carreaux polygonaux, cicatrices d'anciens rameaux
photo en cours de chargement...
fermer
photo 4/6 – Forêt clairsemée de pehuenes
photo en cours de chargement...
fermer
photo 5/6 – Une falaise couronnée de pehuenes, près du Lago Ñorquincó
+1
fermer
photo 6/6 – Bosquet de pehuenes sur les rives du Lago Caviahue

Localisation : NeuquénArgentine – région Patagonie

Dénomination scientifique : Araucaria araucana

Quelques précisions

Le pehuén (pluriel pehuenes) appartient aux Araucariaceae, famille de conifères répandus dans les régions australes du globe (Nouvelle-Guinée, Nouvelle-Calédonie, Nouvelle-Zélande, Australie, Cône Sud de l'Amérique). L'aire de répartition du pehuén-même se cantonne à une étroite frange comprise entre les latitudes 37 et 40 sud, raison pour laquelle on ne le rencontre que dans les Andes patagoniques, dans un secteur précis que se partagent la Région chilienne de la Araucanía (plus de minces incursions limitrophes) et la Province argentine de Neuquén, sur les armoiries de laquelle le pehuén figure en bonne place. Il est particulièrement friand des sols volcaniques de la zone.
De taille imposante (30 à 40 mètres de haut), le pehuén offre une silhouette inconfondable (que l'on me pardonne ce commode hispanisme), avec ses rameaux généralement étagés en une ou deux couronne(s) bien isolée(s). Les jeunes individus en effet commencent par développer un port pyramidal touffus, avant de se défaire progressivement des branches inférieures – l'adulte en conserve les innombrables cicatrices qui balafrent son tronc, lequel présente alors un motif caractéristique de “carreaux polygonaux”.
L'allure générale (comme un parapluie décharné aux baleines volontiers concaves) rappelle ainsi celle de son lointain cousin subtropical le pin paraná (un autre Araucariacea), dont il se démarque cependant nettement par le feuillage : celui du pehuén est constitué de petites feuilles en forme d'écailles coriaces, densément imbriquées, qui recouvrent les branches à la manière d'un manchon.
S'agissant d'un arbre dioïque, les pehuenes sont répartis en populations mâle et femelle, dont les cônes offrent un aspect et une fonction distincts. La reproduction s'effectue donc par anémophilie (pollinisation assurée par le vent), et les graines doivent être dispersées suffisamment loin des arbres parents, car le pehuén nécessite un espace très dégagé pour se développer – d'où l'aspect très clairsemé des bois de pehuenes.
Carnets associés

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?