Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 541

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > H2O > Lacs Posadas & Pueyrredón

Cette fiche n'est pas dans
votre itinéraire – ajoutez-la
Lacs Posadas & Pueyrredón

un Arc de pierre d'une grâce invraisemblable émerge des profondeurs, tel la voûte d'une nef troglodytique. Non loin de là, l'isthme fragile, qui distingue les eaux inégalement bleues des lacs jumeaux, fait songer à un rempart englouti. Au pied de la cordillère, parmi les salitrales hostiles, on songerait aux ruines d'une Ys andine...

Découvrez nos 11 photos prises sur la période 2010

photo en cours de chargement...
fermer
photo 1/11 – La dépression de la Pampa de los Alemanes, pure étendue de steppe ; au loin, la cordillère
photo en cours de chargement...
fermer
photo 2/11 – Le Lac Posadas, avec en toile de fond les imposants contreforts de la cordillère ; à gauche, l'Arc...
photo en cours de chargement...
fermer
photo 3/11 – Improbable et splendide, l'Arc émerge du Lac Posadas
photo en cours de chargement...
fermer
photo 4/11 – L'Arc du Lac Posadas
photo en cours de chargement...
fermer
photo 5/11 – Les abords du Lac Posadas
+6
fermer
photo 6/11 – L'isthme naturel séparant les lacs Posadas (à gauche) et Pueyrredón (à droite)
fermer
photo 7/11 – La pointe nord-est de l'isthme, mangée par le petit ru La Angostura (que franchit un pont, ici invisible)
fermer
photo 8/11 – La rive du Lac Pueyrredón, depuis l'isthme
fermer
photo 9/11 – En peu en retrait de la rive nord des lacs, les parages d'El Salitral
fermer
photo 10/11 – Un salitral, lac asséché couvert de sel, à proximité du lieu-dit El Salitral
fermer
photo 11/11 – Vue du Lago Salitroso, à l'est des deux lacs
A proximité
Argentine
Cueva de las Manos
Argentine
Los Antiguos (Lago Buenos Aires)

Localisation : Santa CruzArgentine – région Patagonie

Superficie (en km²) : le Lac Posadas possède une superficie de 45,3km² ; le Lac Pueyrredón : 320km², dont 175km² en territoire chilien (sous le nom de Lago Cochrane)

Quelques précisions

Nulle cité perdue ne gît au fond de ces lacs ; en revanche, ils sont très appréciés des amateurs de pêche sportive, qui s'y retrouvent au printemps et en été pour taquiner la perche, la truite et le saumon.
L'isthme qui sépare les deux lacs n'est pas hermétique. La Angostura, petit ru de quelques dizaines de mètres de long, le traverse, qui permet au Lac Posadas de se vider lentement mais sûrement dans les eaux de son voisin le Lac Pueyrredón. Ce dernier, beaucoup plus étendu, s'étend également côté chilien, où on le connaît sous le nom de Lac Cochrane. De là, le río homonyme conduit jusqu'au Río Baker, effluent du Lago Buenos Aires plus au nord, qui se jette dans le Pacifique. Le système Posadas-Pueyrredón n'est donc pas tributaire de l'Atlantique !

Comment y aller ?

L'accès le plus direct et le plus facile s'effectue depuis la Ruta 40 et le village de Bajo Caracoles (à 128km au sud de la ville de Perito Moreno). De là, une piste correcte, la RP39, longe la Pampa de los Alemanes (une dépression austère) et accède au village de Hipólito Yrigoyen. Encore quelques kilomètres et vous découvrez le Lac Posadas. Il faudra en longer la rive nord sur une vingtaine de kilomètres pour atteindre l'isthme et découvrir, de l'autre côté, le Lac Pueyrredón.
Une piste magnifique, plus attrayante que celle qui borde la Pampa de los Alemanes, constitue une alternative un peu plus longue et précaire pour rallier Los Antiguos au nord, ou retourner sur Bajo Caracoles. A 5km avant Hipólito Yrigoyen, elle part vers le nord et longe le Lago Salitroso (tout blanchâtre de sel) puis une série de petits salitrales enchâssés dans des collines colorées, avant de rejoindre la RP41, à 40km d'Hipólito Yrigoyen ; depuis ce dernier embranchement, la RP41 part à gauche vers Los Antiguos et le Chili, ou à droite vers Bajo Caracoles et la Ruta 40.

Où dormir ?

Nous avons testé le petit motel de Bajo Caracoles, qui fait aussi station-services et comedor. Ambiance rustique, chambrettes austères, douches communes ; le chauffage n'a pas failli en automne, fort heureusement. Plats simples au comedor. Habitués un peu rustauds mais loquaces.
A proximité des deux lacs, de l'autre côté de l'isthme, se trouve deux estancias très réputées, idéales pour un séjour select : la Hostería Lagos del Furioso, et l'Estancia Los Nires.
Carnets associés

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?