Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 540

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Dévotions > San Sebastián

Cette fiche n'est pas dans
votre itinéraire – ajoutez-la
San Sebastián

plus débraillé que San Expedito, son collègue légionnaire, ce saint à la sensualité affriolante et ambiguë a gagné les faveurs des rudes bergers patagons, qui truffent les grottes et cavités de l'Aysén ou de Neuquén de petits sanctuaires consacrés à celui qu'il vénèrent comme le patron de leur profession.

Découvrez nos 9 photos prises sur la période 2009-2016

photo en cours de chargement...
fermer
photo 1/9 – « Saint Sébastien, je t'aime » proclame cette banderole à l'entrée d'une grotte (Puerto Aysén, Chili)
photo en cours de chargement...
fermer
photo 2/9 – Une grotte consacrée à Saint Sébastien, avec cierges, ex-voto, fleurs, etc. (Puerto Aysén, Chili)
photo en cours de chargement...
fermer
photo 3/9 – Saint Sébastien supplicié (Puerto Aysén, Chili)
photo en cours de chargement...
fermer
photo 4/9 – Saint Sébastien en compagnie de la Vierge de Guadalupe (Puerto Aysén, Chili)
photo en cours de chargement...
fermer
photo 5/9 – L'entrée d'une grotte de Saint Sébastien (Chile Chico, Chili)
+4
fermer
photo 6/9 – Près de Chile Chico (Chili)
fermer
photo 7/9 – Un modeste sanctuaire dédié à Saint Sébastien (Neuquén, Argentine)
fermer
photo 8/9 – Saint Sébastien en compagnie de San Cayetano (Neuquén, Argentine)
fermer
photo 9/9 – Sanctuaires troglodytiques près de Copahue (Neuquén, Argentine)

Localisation : NeuquénArgentine – région Patagonie Los LagosChili AysénChili

Quelques précisions

La figure de Saint Sébastien, légionnaire romain du IIIème siècle vainement martyrisé par sagittation (frappé de flèches), est bien connue en Europe, mais également au Chili, où elle a atteint l'envergure d'une dévotion nationale. L'épicentre du culte à San Sebastián en Amérique Australe se trouve en effet à Yumel, VIIIème région de Biobío (Chili). L'origine en est une statue du Saint installée par les Espagnols en 1580, dans une église de Chillán ; en 1655, suite à une révolte des Mapuches, les Espagnols, fuyant la contrée, emportèrent la statue du Saint dans leur débandade et se réfugièrent à Yumel. L'insurrection réprimée, les colons revinrent à Chillán, mais Saint Sébastien refusa obstinément de les suivre : on raconte qu'il fut impossible de déplacer la statue malgré le concours de plusieurs paires de bœufs ! Un mythe similaire à celui, argentin, de la Vierge de Luján.
Si le sanctuaire principal se trouve donc à Yumel, et donne lieu à de grandes réjouissances pour la fête du saint (20 janvier), de nombreux sanctuaires miniatures ont essaimé le long des routes chiliennes, surtout en Patagonie, et la ferveur déborde côté argentin, comme corollaire de la forte émigration chilienne vers la province de Neuquén.
Carnets associés

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?