Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 541

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Massifs > Sierras Pampeanas Australes, S. Chicas

Cette fiche thématique ne peut être ajoutée à votre itinéraire
Sierras Pampeanas Australes, S. Chicas

c'est le premier obstacle qui, à 700 km du Río de la Plata, met enfin un terme à l'interminable pampa ; obstacle encore timide, certes, plafonnant à moins de 2.000 mètres d'altitude, mais déjà fort dépaysant pour le Portègne ! Astronomes et ufologues complètent la faune autochtone.

Découvrez nos 8 photos prises sur la période 2007-2016

photo en cours de chargement...
fermer
photo 1/8 – Le barrage de La Quebrada, en amont de Río Ceballos
photo en cours de chargement...
fermer
photo 2/8 – Les Sierras Chicas vues depuis le Cerro Uritorco, très prisé des ufologues
photo en cours de chargement...
fermer
photo 3/8Los Terrones, formations granitiques au nord-ouest des Sierras Chicas
photo en cours de chargement...
fermer
photo 4/8 – Vue occidentale des Sierras Chicas depuis le Valle de Punilla
photo en cours de chargement...
fermer
photo 5/8 – Les Sierras Chicas, entre Capilla del Monte et Quilino
+3
fermer
photo 6/8 – Le Cerro Colchequín au crépuscule
fermer
photo 7/8 – Le site archéologique d'Ongamira, et au fond le Cerro Colchequín
fermer
photo 8/8 – Cerro Colorado (Sierra de Ambargasta, pointe nord des Sierras Chicas)

Localisation : CórdobaArgentine – région Pampa

Altitude maximale (en mètres) : Cerro Uritorco (1950m)

Quelques précisions

Orogenèse globale des “Sierras Pampeanas” : ce terme désigne un ensemble de cordons montagneux d'orientation globale nord-sud, dont l'unité est constituée par des caractéristiques climatiques et géomorphologiques vaguement similaires, mais dont l'origine n'est cependant pas identique : les Sierras de San Luis, Córdoba, Velasco et Aconquija sont le résultat des fractures générées dans le massif cristallin dit “de Brasilia” par la surrection des Andes : une série de blocs se sont soulevés, d'autres se sont effondrés, entraînant la formation de sierras et de valles où affleurent généralement la roche granitique précambrienne. Le Famatina, en revanche, s'est formé par le plissement et l'ascension de couches sédimentaires, à une époque beaucoup plus récente (Cénozoïque).
Quelques composantes des Sierras Chicas de Córdoba : (du nord au sud) Sierra de Ambargasta, Sierra de Ischilín, Sierra de Copacabana, Sierra de Totoralejo.
Carnets associés

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?