Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 542

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Vallées > Valle de los Sueños

Cette fiche n'est pas dans
votre itinéraire – ajoutez-la
Valle de los Sueños

à en juger par les tonalités démoniaques qui badigeonnent à perte de vue cette vallée aux reliefs dantesques, malicieusement affublée d'une toponymie qui fait la part belle au Diable, on aurait tout lieu de penser que les “rêves” qui s'y déroulent sont d'authentiques cauchemars... Bienvenue en Enfer.

Découvrez nos 7 photos prises sur la période 2009

photo en cours de chargement...
fermer
photo 1/7 – L'entrée du Valle de los Sueños, au terme du Campo de la Paciencia
photo en cours de chargement...
fermer
photo 2/7 – Tsunamis de sang et plages de sel
photo en cours de chargement...
fermer
photo 3/7 – Un tronçon encaissé, entre de grands cônes de fard purpurin
photo en cours de chargement...
fermer
photo 4/7 – Vue générale du Desierto del Diablo
photo en cours de chargement...
fermer
photo 5/7 – Le sol craquelé du Desierto del Diablo, antique salar asséché
+2
fermer
photo 6/7 – Au premier plan, un des sept virages de Siete Curvas
fermer
photo 7/7 – Les derniers virages de Siete Curvas, direction Tolar Grande
A proximité
Argentine
Abra del Acay
Argentine
Salar de Arizaro

Localisation : SaltaArgentine – région Noroeste

Quelques précisions

Le terme Valle de los Sueños signifie “Vallée des Rêves”, une appellation récente qu'affectionnent tout particulièrement les agences touristiques de Salta.

Comment y aller ?

Le Valle de los Sueños se trouve sur la RP27, qui relie Pocitos à Tolar Grande (villages distants de 84km). Voir ces deux localités pour plus d'informations.
De Pocitos, une fois qu'on a traversé le Campo de la Pacienca qui coupe dans le Salar de Pocitos, on pénètre dans le Valle proprement dit, une région dantesque, entièrement rouge. Un premier tronçon sinueux, encaissé, conduit à une vaste cuvette (rouge sang) : c'est le Desierto del Diablo. Une fois traversé cet antique salar asséché, on remonte en face par une série de sept lacets, “Siete Curvas”, qui donnent ensuite accès au Salar del Diablo.
Attention : si la piste est en bon état, régulièrement entretenue par de gros engins de chantier, il faut toutefois prendre garde à ne pas s'y risquer en cas de fortes averses (janvier, février) ou chutes de neige (juillet, août), et à ne pas emplafonner l'un desdits engins de chantier au détour d'un virage... Par ailleurs, cette région est dépourvue de stations-services – ni Pocitos ni Tolar Grande ne sont régulièrement approvisionnés en essence (mais on peut en commander à l'avance auprès de la municipalité de Tolar Grande). Mieux vaut prévoir des jerricans !
Par ailleurs, à plus de 3.000 mètres d'altitude, prémunissez-vous éventuellement contre le mal de l'altitude, ou soroche.
Carnets associés

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?