Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 541

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Vallées > Valles Calchaquíes

Cette fiche n'est pas dans
votre itinéraire – ajoutez-la
Valles Calchaquíes

attirés comme des mouches par un tourisme vinicole en plein essor, Franchutes et Yanquis grouillent littéralement sur cette portion déjà bien saturée de la Ruta 40, qui serpente de merveilles géologiques en prodiges d'érosion. Pris dans la tourmente, les derniers des Diaguitas tâchent de tirer profit de cette nouvelle invasion...

Découvrez nos 22 photos prises sur la période 2007-2016

photo en cours de chargement...
fermer
photo 1/22 – Extrémité nord des Valles, verrouillée par l'Abra del Acay
photo en cours de chargement...
fermer
photo 2/22 – Río Calchaquí, à hauteur de La Poma
photo en cours de chargement...
fermer
photo 3/22 – Église de La Poma
photo en cours de chargement...
fermer
photo 4/22 – Récolte de paprika (pimentón) en bord de route
photo en cours de chargement...
fermer
photo 5/22Cachi, principale localité du Valle del Río Calchaquí
+17
fermer
photo 6/22 – Architecture faussement arabisante, caractéristique des Valles
fermer
photo 7/22 – Les Gorges d'Acsibi, près de Seclantas
fermer
photo 8/22 – Formations géologiques étonnantes dans les Gorges d'Acsibi
fermer
photo 9/22 – La Grotte d'Acsibi, au terme des Gorges homonymes
fermer
photo 10/22 – L'église de Los Molinos, joyau du patrimoine architectural des Valles
fermer
photo 11/22 – Les alentours de Los Molinos
fermer
photo 12/22 – Panorama depuis Angastaco
fermer
photo 13/22 – Viticulture florissante, dans les environs d'Angastaco
fermer
photo 14/22 – Début de la Quebrada de las Flechas, après Angastaco
fermer
photo 15/22 – Au cœur de la Quebrada de las Flechas
fermer
photo 16/22 – Cafayate, à la croisée des Valles
fermer
photo 17/22 – Les dunes de Cafayate
fermer
photo 18/22 – La Quebrada de las Conchas, une option pour quitter les Valles
fermer
photo 19/22 – Valle de Santa María couvert de cardones, secteur méridional des Valles
fermer
photo 20/22 – Mirador de la cité Diaguita de Quilmes, contrôlant le sud des Valles
fermer
photo 21/22 – Extrémité sud des Valles, dominée par le massif de l'Aconquija
fermer
photo 22/22 – Vallée du Río Belén, annexe méridionale des Valles Calchaquíes
A proximité
Argentine
Valle de Lerma
Argentine
Abra del Acay

Localisation : TucumánArgentine – région Noroeste SaltaArgentine – région Noroeste

Quelques précisions

L'expression “Valles Calchaquíes” recouvre en fait deux vallées méridiennes distinctes qui s'aboutent au niveau de Cafayate : au nord le Valle Calchaquí (avec les villages de Cachi, Los Molinos, Angastaco, etc.), et au sud le Valle de Santa María (ou de Yocavil – avec les villages de Aimachá del Valle, Santa María, Quilmes, etc.). A Cafayate, les deux ríos éponymes se fondent dans le Río de las Conchas, lequel se fraie une sortie au travers de la Cordillère Orientale, par la Quebrada de las Conchas.
Les Valles Calchaquíes sont le territoire ancestral de la nation indigène Diaguita, qui veille jalousement au respect de son patrimoine, quitte à donner de la voix (et du poing) quand elle se sent lésée par les autorités provinciales. Qu'on se le dise, les indigènes, qui avaient déjà résisté avec succès à l'invasion inca au siècle précédent, ont secoué le joug espagnol à trois reprises : d'abord en 1562, sous la conduite de Juan Calchaquí (qui donna ainsi son nom aux Valles insurgés) ; puis en 1630, emmenés par le cacique Chalamín ; enfin en 1658, à l'appel d'un ambitieux usurpateur dénommé Pedro Bohórquez Chamijo, ou Inca Hualpa, qui se prétendait héritier des Incas. Ces trois révoltes, connues sous le vocable de Guerres Calchaquíes, furent toutes matées par les Espagnols, et leurs leaders exécutés.

Comment y aller ?

La Ruta 40 parcourt les Valles Calchaquíes d'une extrémité à l'autre : au nord, via l'Abra del Acay, la 40 rejoint San Antonio de los Cobres, porte de la Puna ; au sud, elle dessert les localités de Hualfín, Belén et Londres, en territoire de Catamarca.
Par ailleurs, trois routes connectent les Valles Calchaquíes avec les vallées situées dans et au-delà de la Cordillère Orientale, à l'est : depuis Cachi, la RP33 rejoint le Valle de Lerma et Salta Capital, par la Cuesta del Obispo ; la Nationale 68 fait de même depuis Cafayate, via la Quebrada de las Conchas ; enfin, dans le secteur des Valles Calchaquíes qui ressortit à la Province de Tucumán, au sud, la RP307 s'élève au-dessus de Aimachá del Valle pour rejoindre Tafí del Valle.

Où dormir ?

L'offre est pléthorique dans les Valles Calchaquíes, l'un des spots touristiques les plus en vue du Noroeste. Cependant, il est vivement recommandé de réserver à l'avance, car les hôtels, posadas et autres cabañas sont littéralement pris d'assaut à la haute saison (que ce soit en juillet-août, par les touristes européens, ou de décembre à février, par les Argentins).
Pour notre part, nous n'avons guère dormi qu'une seule fois dans les Valles, à Cafayate, où nous avons testé l'Hotel Asturias (Guemes Norte 154), faute d'alternative ouverte le 31 janvier : un peu cher pour une chambre ordinaire. Voir leur site internet : www.cafayateasturias.com.
Carnets associés

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?