Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 542

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Confins > Antofagasta

Drapeau – Antofagasta
Antofagasta

jadis bolivienne (et inlassablement réclamée par La Paz), cette Région conserve un profil résolument “andin”, avec ses villages d'adobe et ses mœurs indiennes, dont San Pedro de Atacama est la vitrine touristique un peu rebattue – mais une étape obligée pour découvrir les merveilles géologiques alentours.

Pays : ChiliChili

Population : 547933 hab. – Superficie : 126049 km²

Capitale (population) : Antofagasta (354461 hab.)

Climat : climat aride, aux hivers très froids.

Ce que nous avons visité

Archéologie

Pukará de Lasanaaperçu

H2O

Salar de Atacama : l'un des plus fameux de la planète, ce salar est loin d'être le plus beau qui soit, sans doute parce qu'il demeure intensément exploité : si les mines de lithium sont de jolis mastabas étincelants, leurs alentours sont aussi exaltants qu'un champ grossièrement labouré, et les camions qui les sillonnent n'ont rien de fluets flamants flamboyants.

Mines

Caleta El Cobre : qui aurait cru que sur cette piste côtière cabossée et sablonneuse on pût rencontrer un semblant d'âme qui vive ? Mais ne nous enflammons pas : ce terminal minier avec vue sur le Pacifique a quelque-chose d'une ville fantôme, et les pistes qui ratissent la Cordillère Côtière alentours semblent un labyrinthe dont on ne revient pas...

Pasos

Paso de Jama : l'un des rares pasos asphaltés avec celui de La Cumbre, il offre un accès facile mais pas pour autant superficiel aux incomparables paysages de la Puna. Très fréquenté par les poids-lourds paraguayens en route vers le Pacifique, mieux vaut rester vigilant, car les camionneurs ménagent davantage les freins que l'accélérateur...

Réserves

Los Flamencos (Valle de la Luna) : baptisé d'après la Laguna de los Flamencos, cette portion septentrionale du Désert d'Atacama est plus connue pour son “Valle de la Luna”, un paysage de canyons abruptes et de dunes rougeâtres qui évoquent davantage Mars que la Lune...

Thermes

Geysers d'El Tatioaperçu

Villes

Taltal : cet ancien terminal minier s'est mué par la force des choses (autrement dit : le déclin industriel) en un petit port de pèche peinard, villégiature de prédilection des Antofagasteños qui viennent y goûter la fraîcheur vivifiante du Pacifique, et son insubmersible sérénité – troublée à l'occasion par un exercice d'alerte au tsunami.

Antofagasta : acculée à l'Océan Pacifique par la Cordillère Côtière, sur les flancs de laquelle elle tente vainement de s'agripper, cette cité laborieuse est l'une des principales villes du Chili, et son port un centre économique d'importance au carrefour de plusieurs terminaux miniers. Ses rues en pente ne sont pas sans attrait...

San Pedro de Atacama : point d'ancrage des circuits qui desservent (jeu de mot en option) les beautés géologiques de la portion boréale du Désert d'Atacama, ce joli bourg d'adobe ingurgite avec difficulté la déferlante touristique concomitante – l'aménagement d'un parking est un bon début ; on espère prochainement une rocade.

Géographie et thématiques culturelles

Écosystèmes

Puna : retranchée derrière d'abruptes cordillères, cette inexpugnable forteresse bardée de donjons volcaniques héberge une faune rare mais précieuse, dans un environnement désertique aux coloris extraordinaires. Envahisseur, prends garde : son atmosphère éthérée te coupera le souffle plus sûrement qu'une hallebarde !

Parcours

Panamericana : de raccordements en prolongements, on ne sait plus très bien au final quel est le tracé officiel de cet axe composite qui irrigue toutes les Amériques – mais ce qui est sûr, c'est qu'après une grandiose traversée des Andes l'Argentine en constitue le laborieux épilogue, tandis que la Terre de Feu s'offre légitimement comme bouquet final.

Massifs

Andes boréales, Cordillère Occidentale : cette portion plutôt hermétique de la frontière entre Chili et Argentine a des airs de Ligne Maginot, avec sa batterie de strato-volcans campés sur le glacis de la Puna comme des bunkers, leurs bouches braquées vers le ciel en une menace latente d'ouvrir le feu dévastateur de leurs munitions magmatiques.

Andes boréales, Précordillère de Domeyko : avec ses crêtes cabossées, emportées par l'avachissement généralisé de ses strates qui affleurent sans fard à la vue de tous ; avec son nappage beigeasse peu ragoûtant qui fout le camp par plaques – on croirait traverser les reliefs d'un dessert raté, genre mille-feuille affaissé ou charlotte éventrée.

Andes boréales, Cordillère de la Côte : en apparence peu élevée, cette cordillère côtière se révèle une nasse redoutable, dont les mailles sont si serrées qu'elles ne laissent pour toute échappatoire que d'introuvables cols, bien plus hauts que ne l'imaginaient les imprudents qui se seront laissés prendre à l'hameçon de la Nationale 1...

Andes boliviennes, Cordillère Occidentale : pour l'heure, nous n'avons pas eu l'occasion de nous attaquer à cet immense rempart qui forme la frontière entre le Chili et la Bolivie, frères ennemis – le Volcan Licancabur, qui lui tient lieu de tour d'angle méridionale, avec sa gueule chauffée à rouge, nous aurait-il intimidés ? Allons, ce n'est que partie remise !...

Vallées

Vallées de la Lune : certains n'ont souvent que ce mot-là à la bouche, “Valle de la Luna” par-ci, “Valle de Luna” par-là, sans que l'on sache vraiment à quel site panoramique incontournable ils se réfèrent. Car ces vallées sculptées par l'érosion et les séismes sont plusieurs à jalonner les Andes et leur piémont. Petit topo pour s'y retrouver.

Carnets associés

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?