Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 542

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Confins > Atacama

Drapeau – Atacama
Atacama

cette Région chilienne couvre la moitié méridionale du Désert d'Atacama, écosystème hyper-aride que fréquentent essentiellement mineurs et routiers – et quelques road-trippers fascinés, errant parmi salines et lagunes, de la cordillère des Andes à l'océan Pacifique.

Pays : ChiliChili

Population : 272402 hab. – Superficie : 75176 km²

Capitale (population) : Copiapó (155208 hab.)

Climat : climat aride, aux hivers très froids.

Ce que nous avons visité

H2O

Salar de Maricunga : au cœur du Parc National Nevados Tres Cruces, c'est le plus austral des salares chiliens, et sa pointe méridionale en offre un bouquet final de toute beauté, tant la Laguna de Santa Rosa qui y sourd de la chape de sel est un bijou d'orfèvrerie ciselé sans répits par le vent, moucheté d'incrustations de flamants églantine.

Salar de Pedernales : en une habile juxtaposition de formes primaires aux contours précis, ce morceau de Puna échafaude une composition monumentale sur le métier de l'horizon : passementé d'une broderie de sel à son revers, le volcan Doña Inés impose son patron mordoré sur le tissu bleu añil du ciel. Haute-couture tellurique.

Mines

Potrerillos : nous n'avons hélas pas pu visiter cette mine juchée au cœur de la cordillère chilienne, bien qu'ayant évité de peu la collision avec le convoi ferroviaire qui, montant du Pacifique, l'approvisionnait ; du reste, la vue depuis le versant opposé est déjà très instructive.

Pasos

Paso de San Francisco : c'est une des plus belles portes d'entrée de la somptueuse Puna, qui y offre ses impétueux volcans sur un plateau maculé de lagunes et de salars. Seuls flamants et vigognes troublent miraculeusement la solitude du voyageur, et l'aideront peut-être à redescendre sur terre...

Réserves

Nevado Tres Cruces : l'un des plus beaux échantillons de Puna chilienne, à notre avis – salines, lagunes, volcans sont le terrain de prédilection des flamants et des vigognes, parmi les rares êtres vivants que vous croiserez dans ces parages peu fréquentés.

Thermes

Laguna Verde : établis au beau milieu de l'immense Puna, en bordure d'une Laguna Verde aux reflets insensés, ces thermes aux installations précaires offrent une eau tout juste tiède qui ne vous fera pas oublier les rigueurs d'une altitude toisant à plus de 4.000 mètres ! Cependant, mieux vaut ne pas lésiner sur la crème solaire...

Géographie et thématiques culturelles

Écosystèmes

Puna : retranchée derrière d'abruptes cordillères, cette inexpugnable forteresse bardée de donjons volcaniques héberge une faune rare mais précieuse, dans un environnement désertique aux coloris extraordinaires. Envahisseur, prends garde : son atmosphère éthérée te coupera le souffle plus sûrement qu'une hallebarde !

Parcours

Panamericana : de raccordements en prolongements, on ne sait plus très bien au final quel est le tracé officiel de cet axe composite qui irrigue toutes les Amériques – mais ce qui est sûr, c'est qu'après une grandiose traversée des Andes l'Argentine en constitue le laborieux épilogue, tandis que la Terre de Feu s'offre légitimement comme bouquet final.

Massifs

Andes boréales, Cordillère Occidentale : cette portion plutôt hermétique de la frontière entre Chili et Argentine a des airs de Ligne Maginot, avec sa batterie de strato-volcans campés sur le glacis de la Puna comme des bunkers, leurs bouches braquées vers le ciel en une menace latente d'ouvrir le feu dévastateur de leurs munitions magmatiques.

Andes boréales, Précordillère de Domeyko : avec ses crêtes cabossées, emportées par l'avachissement généralisé de ses strates qui affleurent sans fard à la vue de tous ; avec son nappage beigeasse peu ragoûtant qui fout le camp par plaques – on croirait traverser les reliefs d'un dessert raté, genre mille-feuille affaissé ou charlotte éventrée.

Andes boréales, Cordillère de la Côte : en apparence peu élevée, cette cordillère côtière se révèle une nasse redoutable, dont les mailles sont si serrées qu'elles ne laissent pour toute échappatoire que d'introuvables cols, bien plus hauts que ne l'imaginaient les imprudents qui se seront laissés prendre à l'hameçon de la Nationale 1...

Carnets associés

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?