Recherche en cours

Recherche

Vous avez effectué 0 recherches

Naviguez sur la carte

0%

Vous avez consulté 1 fiches sur 541

Votre itinéraire comporte 0 étape(s)

réinitialiser votre session

Menu > Provinces > Tierra del Fuego

Drapeau – Tierra del Fuego
Tierra del Fuego

les asados dominicaux ont remplacé les braseros des indigènes disparus, et l'ubiquïste sobriquet de “Bout du Monde” terrasse la toponymie officielle tant il a les faveurs des enseignes d'Ushuaïa ; mais les Andes et la steppe, elles, n'en scintillent pas moins de mille feux à l'interminable crépuscule de l'été austral.

Région : PatagonieArgentine – région Patagonie

Population : 100960 hab. – Superficie : 21571 km²

Capitale (population) : Ushuaia (45205 hab.)

Climat : climat océanique humide, souvent pluvieux, aux températures froides ; hivers glacials ; étés splendides avec ensoleillement polaire (20h par jour).

Quelques précisions

L'atmosphère de la Terre de Feu varie grandement d'une saison à l'autre. Elle n'est située qu'à 12 degrés du Cercle Antarctique, et le rythme des saisons y est donc très contrasté : longue journées et nuits brèves (3 heures) au plus fort de l'été austral (décembre) ; jours sombres et courts en plein hiver (juin-août).
Chaque époque possède son attrait propre, mais il va sans dire que pour un séjour touristique c'est en été que vous aurez le plus de temps devant vous pour parcourir la région... Par ailleurs, les couleurs sont sublimes lors des aubes et crépuscules estivaux !
En théorie, “Tierra del Fuego” est la province la plus vaste du pays car elle intègre les territoires d'outremer revendiqués par l'Argentine, à savoir la portion d'Antarctique située dans le prolongement du continent ainsi que les îles de l'Atlantique Sud : Malouines, Géorgie du Sud, Sandwich du Sud, Orcades du Sud – toutes actuellement partie intégrantes des British Overseas Territories (Territoires Britanniques d'Outremer). A ce titre, et par respect pour les habitants des Malouines que nous avons eu le plaisir de côtoyer durant notre voyage dans l'archipel, nous avons décidé de placer tous ces territoires dans une rubrique indépendante : Atlantique Sud. Que les Argentins ne nous en veuillent pas trop...

Ce que nous avons visité

H2O

Canal Beagle : aussi incroyable que cela puisse paraître, cette voie intermédiaire entre le Détroit de Magellan et le Cap Horn, permettant de se faufiler au travers du dédale archipélagique de la Terre de Feu, ne fut découverte qu'au XIXème siècle – un périple mythique que nous allons vous conter, parmi nothofagus et manchots.

Musées

Bagne d'Ushuaïa (Musée maritime et pénitentiaire) : que diriez-vous de visiter la cellule du Petiso Orejudo, adolescent dément coupable d'avoir torturé une ribambelle d'enfants et incendié plusieurs édifices pour le seul plaisir de voir les pompiers tomber dans les flammes ? A moins que vous ne préfériez les maquettes de voiliers...

Musée de la Mission Salésienne : derrière ses murs blancs et ses vitrines proprettes, cette institution emblématique de l’œuvre humanitaire des disciples de Don Bosco révèle un passé poignant et polémique, où s'intriquent néocolonialisme, génocide, acculturation – un héritage historique en demi-teinte, ferment des explosives problématiques contemporaines.

Musée Acatushún (Estancia Haberton) : ce domaine rural emblématique des rives du Canal Beagle s'organise autour d'un véritable hameau avec ses baraques au toit de tôle rouge, ses hangars pour la tonte des moutons, ses stères de bois empilés, sa jetée. Plus insolite, il comporte aussi un musée-laboratoire très instructif, consacré à la biologie des mers australes.

Pasos

Paso Garibaldi : mine de rien, ce petit col asphalté, auquel on accède sans aucune difficulté, à moins de 500 mètres d'altitude, est le point d'orgue austral de la Panaméricaine. Après plusieurs milliers de kilomètres dans la pampa et la steppe, à peine troublés par d'austères canyons, les reliefs modestes des Andes Fuégiennes font une coda grandiose !

Réserves

Le Martial : si vous êtes pressés par la montre au cours de votre passage à Ushuaïa, ce massif surplombant la ville vous permettra de vous dégourdir les jambes à moindre frais, tout en contemplant le splendide panorama sur le Canal Beagle. Ce serait toutefois fort regrettable d'en rester là...

Tierra del Fuego : le parc national le plus austral du pays (sinon du monde – les Chiliens exultent) est un paysage de tourbe, de forêts et de lacs, une forteresse écosystémique défendue bec et ongle contre un envahisseur redoutable et dévastateur : le castor. Nul danger pour le randonneur, qui savourera un panorama mythique depuis le Cerro Guanaco.

Valle Tierra Mayoraperçu

Villes

Ushuaïa : dans l'imaginaire mondial, abondamment relayé par l'industrie locale du tourisme, cette bourgade battue par les vents signale le Bout du Monde – et tant pis si les Chiliens chipotent ! Durant l'été austral, les aurores et les crépuscules interminables y nimbent le Canal Beagle et les Andes Fuégiennes d'une lumière enivrante de douce apocalypse.

Géographie et thématiques culturelles

Écosystèmes

Mer argentine : cette acception n'est pas sans éveiller de virulentes controverses, car les contours de la souveraineté maritime de l'Argentine prêtent à de nombreux litiges. Mais la faune est heureusement apatride, aussi orques, baleines, manchots, lions et éléphants de mer peuvent-ils s'y entre-tuer en toute tranquillité.

Steppe patagonique : de l'avis général, ses panoramas infinis sont d'une monotonie proverbiale, et un vent irascible soufflette méchamment les importuns qui s'y dévoient ; mais il suffit qu'un crépuscule pyromane allume ses champs de coirones et incendie les nuées orageuses qui moutonnent jusqu'à l'horizon pour que la magie de la Patagonie opère.

Forêt patagonique : au contraire des Andes boréales bigarrées et fauves, la cordillère australe est une fresque impressionniste, où le frémissement perpétuel de la lumière sur les reliefs boisés engendre une palette pointilliste dont les nuances se nichent dans un bosquet d'arrayanes ou pétillent sous le pinceau plus audacieux de l'automne.

Zoologie

Otaries (lions, loups et ours de mer) : leur pelage et leur truffe humide inciteraient volontiers aux caresses, mais restons prudents : lorsque, ébrouant sa crinière, le mâle sort de ses gonds pour engueuler sa gueuse, mieux vaut rester à distances! Ces bêtes-là ont des crocs suffisamment affûtés pour scalper un manchot ou gober un bras.

Phoques (éléphants de mer) : un épisode de “Babar à la plage” ne serait pas moins touchant que ces Scènes de la Vie d'un Phoque, dont les heures s'écoulent au rythme effréné d'une succession de siestes, petits sommes, repos, farniente en flux tendu – à peine interrompue par une partie de pêche ou l'attaque sanguinaire de quelques vilaines orques.

Castoraperçu

Botanique

Nothofagus sp. : c'est l'arbre emblématique du Sud, qui couvre les reliefs andins de la Patagonie et de la Terre de Feu. Ses différentes espèces adoptent des formes variées, tantôt gigantesques, tantôt rabougries et torsadées lorsque les éléments altèrent son développement. Seule constante : leurs petites feuilles bombées et dentelées.

Gastronomie

Centollaaperçu

Industrie

Hydrocarbures : pompant sans relâche ce qu'il reste du précieux liquide dans les entrailles de la Terre, des régiments de derricks au coude à coude colonisent la Patagonie et se lancent à la conquête de territoires périphériques jadis épargnés, assiégeant avidement les enquiquinantes réserves protégées. Safari parmi ces échassiers d'une nouvelle ère.

Ornithologie

Manchot de Magellan : « tenue de soirée exigée », croirait-on lire à l'entrée de ces colonies de manchots, tant il est vrai que leur smoking impeccablement repassé (par des heures de lustrage buccal), leur démarche empruntée et leur dédain affecté donnent le ton d'une soirée mondaine sur la Croisette. Et les paparazzis ne manquent pas !

Skuas (labbes) : cette sale poule jalouse et revancharde éprouve un malin plaisir à terroriser les manchots, dont elle raille les ailes atrophiées ; tournoyant sournoisement au-dessus de leur colonie, elle fond soudain en piqué sur un nid, s'y engouffre brutalement et s'attable pour un quatre-heures gourmet parmi les œufs laissés sans surveillance.

Huîtriers : ce limicole possède un bec long et épais qu'il manie avec une rare habileté pour ouvrir les huîtres et autres mollusques bivalves, en faisant levier. Cependant, le gourmet demeure attentif à ce qui l'entoure – ses petits yeux comme chaussés de lunettes bariolées repèrent-ils un danger ? Aussitôt il émet un cri perçant qui suspend les agapes.

Manchot papouaperçu

Parcours

Panamericana : de raccordements en prolongements, on ne sait plus très bien au final quel est le tracé officiel de cet axe composite qui irrigue toutes les Amériques – mais ce qui est sûr, c'est qu'après une grandiose traversée des Andes l'Argentine en constitue le laborieux épilogue, tandis que la Terre de Feu s'offre légitimement comme bouquet final.

Massifs

Andes méridionales, Cordillère patagonique : où sont passés les coloris criards des altières Andes boréales ? Dans sa longue décrépitude australe, la cordillère a subi le démaquillage brutal des glaciations : à grands coups de rabot, de monstrueux glaciers ont limé les crêtes et labouré les massifs, ne laissant derrière eux que pleurs étincelants.

Andes méridionales, Cordillère fuégienne : c'est le chant du cygne des Andes sud-américaines, qui après avoir traversé tout un continent succombent sous l'assaut du fameux vent patagon et des glaciers, avant de sombrer dans l'Atlantique. Splendide bouquet final en Terre de Feu (d'artifices). Bissez, vous serez exaucés en Antarctique.

Andes méridionales, Antartandes

Carnets associés

Les fiches thématiques sans ancrage local particulier ne sont pas épinglées sur la carte.

LÉGENDE
ProvincesConfins
CarnetsRéserves
HéritagesDévotions
ArchéologieMassifs
ValléesÉcosystèmes
BotaniqueZoologie
OrnithologiePasos
CuestasH2O
GastronomieTemples
MinesIndustrie
Trek & Cie.Parcours
MuséesThermes
VillesPhotos
bientôt disponible

Une question ? Une remarque ? Une erreur à signaler ? Écrivez-nous :

Envoyer

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les forums et réseaux suivants :

FacebookGoogle+Le RoutardVoyage ForumFrench Planète

Au fait : qui sommes-nous?